Le nouveau Jdidi


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Info. TV5 Monde
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#assurancemaladie
3#cnss
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#protectionsociale
8#santé
9#plusvalue
El Jadida : Palais Andalous

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 HUMEUR - Institut Français : un parti pris qui tourne à la mauvaise foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alain

avatar

Messages : 3603
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 69
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

MessageSujet: HUMEUR - Institut Français : un parti pris qui tourne à la mauvaise foi   Sam 31 Mai 2014, 18:04

Institut Français : un parti pris qui tourne à la mauvaise foi

Quelle mouche a donc piqué Abdellah HAMBALI et le média « El Jadida 24 » ?

A la lecture d'un papier paru le 07 mai 2014, on a peine à discerner dans ses propos un quelconque professionnalisme. Ce que l'on comprend, c'est que ce monsieur en a contre la Directrice de l'Institut Français, le titre même de son article ne laissant aucun doute sur son parti pris : « l'Institut Français, une institution dont les prestations ne cessent de se dégrader ». Libre à lui, d'ailleurs, de penser ce qu'il veut notamment que « tout il est beau, tout il est joli » avec l'ancienne direction... et, à l'occasion, d'en faire part.

Ce qui est moins professionnel, c'est la propension du journal à supprimer toutes les critiques à l'article en question exprimées par ses lecteurs. La censure est en marche à « El Jadida 24 »...


Oui, l'Alliance est devenu Institut et est dont sous la responsabilité de l'Ambassade de France et sous dépendance du budget culturel du Ministère des Affaires étrangères français. Le journaliste s'est-il posé la question à savoir dans quelle mesure les restrictions budgétaires en France ont eu des répercutions sur les prestations qu'il dit avoir « dégringolé »...

Doit-on reprocher au seul Institut le fait que face à un développement exponentiel de la ville d'El Jadida, développement dont on peut par ailleurs se réjouir, les « besoins en services pédagogiques et culturels » n'aient pas suivi ? Ce serait tout de même un peu fort qu'un pays, en l'occurrence la France, soit mis au banc des accusés parce qu'il ne comble pas les insuffisances de l'Etat marocain. D'ailleurs en matière d'indépendance, « bonjour les dégâts »... On pourrait retourner les propos du monsieur quant à « la république bannière » dont il tend dans son deuxième article à reprocher à la directrice de l'Institut...

Ce que Monsieur Hambali n'a pas assimilé, c'est que la programmation des activités culturelles est coordonnée pour tous les instituts français du Maroc par le service culturel de l'Ambassade et que les différents événements tournent dans le Royaume d'un institut à l'autre.

Si le journaliste avait été un fidèle de l'Institut, je suis certain qu'il aurait eu une autre opinion. Et, il aurait pu constater que l'institut avait, lui aussi, et avant l'association Mazagao, reçu en février 2013, dans un émouvant café littéraire, notre regretté ami Michel Amengual.

Quant à rejeter d'un revers de main les qualités et les talents des artistes invités par l'Institut Français d'El Jadida, je laisse ses pensées à M. Hambali trouvant que Abdehrramane OUARDANE, Sanae ARRAQUAS, Hassan ABAROU ou Lamia Berrada-Berca ont quelque chose à me dire... sans compter la programmation des prochaines « Nuits du Ramadan »... ce qui, somme toute, n'a pas l'air de déplaire à Monsieur Mohamed LOKHNATI qui dans un article du 19 mai 2014, intitulé : «Institut Français : une bouffée d'oxygène pour l'animation culturelle dans la ville », paru dans "El Jadida 24" semble contredire son confrère !


Quant au deuxième article de M. Hambali paru le 29 mai, je le trouve tout simplement insultant. Ce monsieur n'a même pas un minimum de savoir vivre... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HUMEUR - Institut Français : un parti pris qui tourne à la mauvaise foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur François PEROL...
» conformité aux normes françaises et européennes
» UPR Asselineau: parti politique qui dit des choses passionnantes sur l'€mpire...
» CORRIGER VOTRE FRANÇAIS OU ECRIRE EN ARABE
» Des algériens dans une énigmatique association française

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le nouveau Jdidi :: Courriers divers/Actualités-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: