Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" 35546711



Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Logo_m10



Partagez
Aller en bas
alain
Messages : 5143
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 71
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
Voir le profil de l'utilisateur

Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Empty Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval"

le Ven 05 Déc 2014, 23:21
Université Populaire du Patrimoine
Abdellah FILI : « le Maroc médiéval »



Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Aghmat11
le site d'AGHMAT

Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Dscn0411Lorsque le « rideau » s'est levé dans la belle salle d'exposition Chaïbia TALAL de la Cité Portugaise, Mme du BREUIL de PONTBRIAND, la Directrice de l'Institut Français, dans son intervention liminaire, évoqua avec une certaine satisfaction la coïncidence  de cette conférence de l'Université Populaire du Patrimoine avec l'actualité du Musée du Louvre et l'exposition « Le Maroc médiéval, un Empire de l'Afrique à l'Espagne » dans sa salle Napoléon. Car, en effet, le thème de la conférence avait pour titre : « les découvertes archéologiques de l'époque médiévale au Maroc ».

Le Professeur Abdellah FILI, enseignant l'histoire de l'archéologie médiévale à la faculté des Lettres d'El Jadida était sûrement le plus qualifié pour de répondre à la mission qui lui était confiée par l'Institut Français et la délégation Régionale de la Culture, coorganisateurs. 

Si l'archéologie fut une des préoccupations du Protectorat, les fouilles menées se limitèrent à une période antérieure à la civilisation née de la domination de l'Islam sur ce qui 
allait devenir le Maroc. Cette occultation, ce partie pris qui ne laissait que l'étude des périodes phénicienne et romaine, était délibérée et la position du Protectorat était éminemment politique.
Ceci dit, l'Indépendance ne signifia pas un regain pour les fouilles archéologiques de la période médiévale. Il est un fait, c'est que les fouilles archéologiques ne constituent pas une préoccupation première pour les dirigeants du pays. La cause première, selon le conférencier, n'est pas à rechercher dans le coût de ces fouilles mais plutôt dans les financements qu'il faut dégager afin de préserver et restaurer les sites ainsi découverts.

C'est donc vers le privé que doivent se tourner les archéologues de terrain. C'est dans des initiatives individuelles que se réalisent les fouilles actuelles.

Pour sa part, le Professeur FILI s'est appuyé sur son expérience « du terrain » pour nous délivrer son message, 
Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Dscn0412
Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Dscn0413
sa foi en ce travail de long terme et son enthousiasme que l'on devine au détour de son exposé.

C'est qu'en effet, le Professeur Adellah FILI dirige en collaboration avec un professeur américain les fouilles d' AGHMAT, une cité médiévale à 30 km au sud de Marrakech, qui fut la capitale de la dynastie almoravide au XI et XIIème siècle.
La découverte du hamman d'une grandeur exceptionnelle (500 m2) et sa restauration aux fins de sauvegarde, la mise à jour des reste de la mosquée et du palais, et en septembre dernier, celle d'une vasque en pierre noire de la salle d'ablution de la mosquée qui s'est révélée fidèle à la description qu'en faisait  au XIVème siècle un ouvrage de l'auteur andalou Ibn Al Khattib, consacrent la récompense de 9 années de fouille.

Le brillant exposé fut salué par l'ensemble de la salle et une discussion animée et passionnante  fut interrompue par l'horloge qui tournait... Une belle soirée.
Pour les plus curieux, on peut recommander l'interview du Professeur FILI au jounal "Yabiladi" paru le 17 octobre 2014 et que l'on retrouvera sous le lien suivant : une magnifique vasque en pierre noire découverte à Aghmat

Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Dsc_0710Université populaire du patrimoine - Abdellah FILI : "le Maroc Médiéval" Dsc_0711
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum