Le nouveau Jdidi

retraités français et européens expatriés à El Jadida
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



21/11 - 1er festival Mazjazz :
Corina Kwami
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida
American Language Center d'El Jadida




22/11 - 1er festival Mazjazz:
Daniel Zimmermann Quartet
en concert à El Jadida
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida




25/11 - l'heure du conte :
"le roi aux pieds sales"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures


Institut français d'El Jadida




13/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures
Institut français d'El Jadida




15/12 - marche sportive
à Sidi-Bouzid




16/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heure
s


Institut français d'El Jadida

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#cnss
3#assurancemaladie
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#santé
8#protectionsociale
9#plusvalue
France Info

Partagez | 
 

 BREVES - Décompensation : après les carburants, le gaz butane et le sucre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alain

avatar

Messages : 3862
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 69
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

MessageSujet: BREVES - Décompensation : après les carburants, le gaz butane et le sucre   Sam 06 Déc 2014, 11:13

BREVES - Décompensation : après les carburants, le gaz butane et le sucre... le système de la compensation a permis au Maroc de réduire autant que faire ce peut, l'impact des variations des prix sur les marchés internationaux et ainsi de préserver quelque peu le niveau de vie de la population. Le système consiste en une subvention par le budget de l'Etat de produits jugés de première nécessité. Ce système coûte de plus en plus cher et les organismes financiers internationaux ont mené la bataille auprès du gouvernement marocain afin qu'il réduise l'impact du système sur les comptes publics. Dans un premier temps, nous avons donc vécu la décompensation du fuel et de l'essence ainsi que celle, progressive celle là, du gasoil. On touche maintenant à la fin de la compensation pour les produits pétroliers et le gouvernement va s'attaquer à la décompensation du gaz butane, du sucre et de la farine. C'est ce qu'a confirmé le Chef du gouvernement marocain, M. Benkirane, devant la deuxième chambre du parlement, la chambre des Conseillers. Il a indiqué qu'une recharge de gaz butane vendu 42 dirhams est subventionnée par l'Etat à hauteur de 83 dihrams et a un impact de 1,5 % du PIB. Naturellement, ses services étudient des mesures qui ne toucheront pas ceux qui en ont le plus besoin. Il est envisagé de supprimer la compensation aux hôtels, restaurants et à l'agriculture. Les mesures envisagées concernant le gaz butane, le sucre et la farine permettraient une économie de 3,5 milliards de dirhams pour l'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BREVES - Décompensation : après les carburants, le gaz butane et le sucre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» après-midi des 24 et 31 décembre-récupération?
» emploi après la retraite
» Question sur un éventuel repos après garde de nuit
» Après 1962, le FLN a-t-il une raison d’être en tant que tel ?
» correction de la paie après émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le nouveau Jdidi :: Brèves jdidis et d'ailleurs...-
Sauter vers: