Le nouveau Jdidi

retraités français et européens expatriés à El Jadida
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Officiel :
Maroc : la date limite de dépôt et de paiement de la déclaration de revenu sera repoussée au 30 juin

Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#cnss
3#assurancemaladie
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#santé
8#protectionsociale
9#plusvalue

Partagez | 
 

 BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté...

Aller en bas 
AuteurMessage
alain

avatar

Messages : 4068
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 70
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

MessageSujet: BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté...   Dim 24 Mai 2015, 23:03

BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... après les ONG, c'est au tour de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme de recommander aux parlementaires français le rejet de l'accord judiciaire qui avait mis fin à 12 mois de brouille entre Paris et Rabat. « Il y a tout lieu de penser que ce protocole viole les principes constitutionnels et la convention européenne des droits de l'Homme » indique la Commission. L'accord  prévoit  que  la France devra informer "immédiatement" le Maroc de toute procédure sur des faits susceptibles d'impliquer un Marocain. L'accord prévoit également et    "prioritairement" la clôture ou le renvoi vers le Maroc d'affaires relatives à des crimes et délits commis au Maroc par un Marocain, une disposition valable aussi pour les victimes binationales.  Le rapporteur de la Commission craint  "l'absence de tout recours offert à la victime lors du dessaisissement du juge d'instruction" et a souligné le "risque de rupture de l'égalité entre les victimes nationales et bi-nationales."

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel accord cadre du 16 juin 2016
» Nouvel accord du 7 août 2015
» Compte Rendu Commission paritaire du 27 Janvier 2015
» Casier judiciaire
» Notariat : CCN (Notions d'extension des articles de la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le nouveau Jdidi :: Brèves jdidis et d'ailleurs...-
Sauter vers: