BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... Cigogn10
23/05 au 25/05 - Ateliers, contes :
la Cigogne volubile




BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... Monstr11
03/07 - l'heure du conte :
"le monstre que personne n'a vu"
Institut français
15 heures


Institut français El Jadida

Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... 35546711



BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... Logo_m10


Partagez
alain
Messages : 4977
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 71
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
Voir le profil de l'utilisateur
24052015
BREVES - le nouvel accord judiciaire entre la France et le Maroc, contesté... après les ONG, c'est au tour de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme de recommander aux parlementaires français le rejet de l'accord judiciaire qui avait mis fin à 12 mois de brouille entre Paris et Rabat. « Il y a tout lieu de penser que ce protocole viole les principes constitutionnels et la convention européenne des droits de l'Homme » indique la Commission. L'accord  prévoit  que  la France devra informer "immédiatement" le Maroc de toute procédure sur des faits susceptibles d'impliquer un Marocain. L'accord prévoit également et    "prioritairement" la clôture ou le renvoi vers le Maroc d'affaires relatives à des crimes et délits commis au Maroc par un Marocain, une disposition valable aussi pour les victimes binationales.  Le rapporteur de la Commission craint  "l'absence de tout recours offert à la victime lors du dessaisissement du juge d'instruction" et a souligné le "risque de rupture de l'égalité entre les victimes nationales et bi-nationales."

.
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum