Qu'en est-il de ce beau sujet, la Culture ? par Elisabeth du Breuil de Pontbriand Cigogn10
23/05 au 25/05 - Ateliers, contes :
la Cigogne volubile




Qu'en est-il de ce beau sujet, la Culture ? par Elisabeth du Breuil de Pontbriand Monstr11
03/07 - l'heure du conte :
"le monstre que personne n'a vu"
Institut français
15 heures


Institut français El Jadida

Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Qu'en est-il de ce beau sujet, la Culture ? par Elisabeth du Breuil de Pontbriand Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

Qu'en est-il de ce beau sujet, la Culture ? par Elisabeth du Breuil de Pontbriand 35546711



Qu'en est-il de ce beau sujet, la Culture ? par Elisabeth du Breuil de Pontbriand Logo_m10



Partagez
alain
Messages : 4972
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 71
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
Voir le profil de l'utilisateur
19062015
Qu'en est-il de ce beau sujet, la Culture ?




Voilà ma prose, en guise de réponse publique avec surtout l’idée de paix particulièrement en ce premier jour de Ramadan que je vous souhaite beau et harmonieux.

​Le Vif du Sujet

Qu’en est-il de ce beau sujet, la culture? Si son exercice est une pêche en eaux claires, elle nous offrira les mouvements de la Nature humaine, vifs, trans-lucides, réjouissants, valorisants, fins de ce goût qui donne envie de la partager, de se retrouver, de se divertir ensemble et du même coup de nous élever.

Quelque chose comme :

le C de la Création (Communion?)

le U de l’Union

le L d’une Lecture de l’Autre

le T de la Transmission (T de la Truite?)

le U de l’Univers

le du Rapprochement

et

le E de l’Évolution

Si le même exercice est une invective, sa pêche se fera en eaux troubles. Le sujet devient terne, il salit, laisse derrière lui le trouble sillon de la Régression, de la Désunion, de l’Intolérance, de l’Eloignement, de la Destruction, d’une certaine Bassesse et de tant de Tristesse.


La Culture ne s’y retrouve plus. Est-il donc si périlleux de « savoir aimer ce que nous sommes » ?



Elisabeth du Breil de Pontbriand
Directrice de l'Institut Français d'El Jadida
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum