Le nouveau Jdidi

retraités français et européens expatriés à El Jadida
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



08/11 - Cinéma jeunesse :
"U, la licorne"
Eglise portugaise
15 heures


Institut français d'El Jadida




21/11 - 1er festival Mazjazz :
Corina Kwami
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida
American Language Center d'El Jadida




22/11 - 1er festival Mazjazz:
Daniel Zimmermann Quartet
en concert à El Jadida
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida




25/11 - l'heure du conte :
"le roi aux pieds sales"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures


Institut français d'El Jadida




13/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures
Institut français d'El Jadida




15/12 - marche sportive
à Sidi-Bouzid




16/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heure
s


Institut français d'El Jadida

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#cnss
3#assurancemaladie
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#santé
8#protectionsociale
9#plusvalue
France Info

Partagez | 
 

 L'algue rouge : mettre fin à l'anarchie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alain

avatar

Messages : 3808
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 69
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

MessageSujet: L'algue rouge : mettre fin à l'anarchie   Lun 17 Aoû 2015, 10:08

L'algue rouge : mettre fin à l'anarchie






El Jadida constitue la première zone de récolte de l'algue rouge au Maroc (80 % de la production marocaine). Chaque année on assiste à une effervescence qui se produit dès l'ouverture de la campagne de ramassage. C'est qu'en effet, cette activité saisonnière qui, normalement, dure deux mois, constitue une ressource importante pour quelques 10 000 personnes, hommes, femmes et enfants.

On a bien constaté que ces périodes de pêche avaient tendance, au fur et à mesure des années, à se prolonger hors périodes officielles. Or, l'algue rouge est une ressource qui s'épuise et les autorités ont bien pris conscience de cette variable incontournable, d'où la réaction du ministère des pêches maritimes qui a, pour la campagne 2015, institué une réglementation constituée par :


  • la mise en place de quotas de pêche individuels afin de contrecarrer la pêche illégale et cerner les flux des algues pêchées

  • la définition de 4 sites de débarquement aménagés (Chtouka, ports d'El Jadida et de Jorsf-Lasfar, Sidi Abed)

  • l'amélioration des conditions de travail

  • la couverture sociale (CNSS...)




L'objectif est de permettre d'assurer la conservation de la ressource et sa traçabilité, mais également l'augmentation des revenus des acteurs de ces pêches. C'est la raison pour laquelle le ministère, en fixant les quotas qui, pour la province d'El Jadida seront de 3 900 tonnes d'algues sèches (environ 14 000 tonnes humides), a défini le prix 3,25 dirhams/kg de produit humide.

Mettre fin aux conditions dangereuses de pêche (relire l'article de notre regretté ami, Michel AMMENGUAL : les alguiers ) au moyen de barques non déclarées ou de pneus de poids lourds est, également, un objectif que s'est assigné le ministère.

Ces contraintes ont eu pour effet de provoquer des manifestations et la délégation des pêches maritimes, chargée de l'application de ces mesures, a dû user de persuasion afin d'expliquer les bienfaits des dispositions prises.

Les services de la délégation des pêches maritimes ont procédé à des contrôles des stocks physiques de sociétés ou coopératives de collecte de l'algue rouge et ont constaté des fraudes dans cinq d'entre elles détenant des algues illégalement ramassées.



Toutes ces mesures seront-elles suivies d'effet ? On peut légitimement se poser la question, même si le Délégué provincial aux pêches maritimes insiste sur le fait que « toutes ces actions ont été prises dans le but de préserver la ressource en tant que patrimoine national et provincial, assurer une exploitation rationnelle et durable et garantir sa pérennité pour les générations actuelles et futures », un certain nombre de manifestants demeurant sur des positions tendant à abolir les quotas et de faire perdurer les sites illégaux de débarquement, notamment celui de Moulay-Abdallah.  
#economie #alguerouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'algue rouge : mettre fin à l'anarchie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passage au point mort avant l''arret
» la FED va émettre sa propre dette
» Les 20 questions essentielles avant de se mettre à son compt
» Les 20 questions essentielles avant de se mettre à son compt
» clio rouge à 2 places

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le nouveau Jdidi :: chapitre 5 - El Jadida, notre ville :: 5.3 - Economie-
Sauter vers: