Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » 35546711



Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Logo_m10



Partagez
Aller en bas
alain
Messages : 5145
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 71
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
Voir le profil de l'utilisateur

Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Empty Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet »

le Ven 13 Nov 2015, 23:05
Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet »


Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Dscn4312

Ce soir 13 novembre, c'est à une rencontre littéraire hors du commun que nous invite l'Institut Français. Selon les mots de l'animateur de la rencontre, Abdelali Errehouni, il s'agit d'évoquer avec l'auteur, Hicham Houdaïfa, « une réalité brute et brutale », un témoignage sur l'état de la condition féminine dans le « Maroc profond » de 2015, hors des sentiers battus.
Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Dscn4313


L'auteur, dès « l'entame », nous indique qu'il a des difficultés à se projeter comme écrivain et définit son écriture comme journalistique. Rien d'étonnant à cela : Hicham Houdïfa est un journaliste d'investigation et a pour vocation l'enquête et la délivrance de la vérité froide.
Le livre est constitué de huit enquêtes pour évoquer la réalité de la vie des femmes au quatre coins du Royaume, leur condition, leur précarité devant ce que nous pourrions décrire comme un asservissement à une domination masculine. Pourtant, la précarité, la sous-condition humaine vécue par une trop grande partie de la population féminine ne saurait être imputée uniquement à l'homme et les coutumes ancestrales.
Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Dscn4314


Visiblement l'auteur dont le livre participera à la finale du prix du Grand Atlas 2015, a été profondément touché, révolté et quelque part écorché par les situations vécues par les femmes rencontrées, leur histoire, dans son pays et il entend que son ouvrage participe à une prise de conscience majoritaire et irrésistible qui fera changer les mentalités et évoluer la législation. Hicham Houdaïfa, au gré des questions d'Abdelali Errehouni parfaitement dans son rôle, livre sa pensée : il dit que le code de la famille de 2004, « la moutawana », qui constituait un progrès de la condition féminine, est désormais obsolète et qu'elle appelle une nouvelle avancée. Le mariage coutumier sur lequel il avait enquêté en 2007, demeure une pratique encore largement d'actualité et la possibilité donnée aux juges d'entériner de tels mariages sur des critères largement subjectifs fait que le Maroc continue à voir chaque année 34 000 mariages impliquant des mineures forcées. Pour lui, et il le dit clairement, il faut interdire les mariages de mineures.
Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Dscn4315

L'auteur reste pourtant optimiste et salue la vivacité de la société civile marocaine, ses militants qui font un énorme travail dans les associations nombreuses que compte le Maroc. Il souhaite que ce travail, la pression de l'opinion publique devenue de plus en plus consciente de l'enjeu, fassent que le gouvernement et les « politiques » mettent fin à la précarité des femmes par l'adoption de nouvelles lois en faveur de la reconnaissance de l'égalité entre les sexes.
Le poète a toujours raison, qui ne voit que l'horizon : « la femme est l'avenir de l'Homme ».
Hicham Houdaïfa : « Dos de femme, dos de mulet » Dscn4316
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum