Le nouveau Jdidi

retraités français et européens expatriés à El Jadida
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



08/11 - Cinéma jeunesse :
"U, la licorne"
Eglise portugaise
15 heures


Institut français d'El Jadida




21/11 - 1er festival Mazjazz :
Corina Kwami
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida
American Language Center d'El Jadida




22/11 - 1er festival Mazjazz:
Daniel Zimmermann Quartet
en concert à El Jadida
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida




25/11 - l'heure du conte :
"le roi aux pieds sales"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures


Institut français d'El Jadida




13/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures
Institut français d'El Jadida




15/12 - marche sportive
à Sidi-Bouzid




16/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heure
s


Institut français d'El Jadida

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#cnss
3#assurancemaladie
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#santé
8#protectionsociale
9#plusvalue
France Info

Partagez | 
 

 L'agriculture doukkalie en chiffres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alain

avatar

Messages : 3812
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 69
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

MessageSujet: L'agriculture doukkalie en chiffres   Mer 10 Aoû 2016, 07:53

L'agriculture doukkalie en chiffres



10 août 2016


la VieEco a écrit:


Une région à fortes potentialités agricoles et d’un dynamisme marquant. Potentialités de la région: productions végétales, animales et opportunités d’investissements.

C’est l’une des régions les plus riches du Royaume grâce à sa grande diversité climatique et sa position géographique privilégiée. L’activité agricole y est des plus dynamiques et connaît une diversité remarquable avec ses productions maraîchères, industrielles, fruitières, florales ainsi que ses produits de terroir.
Des facteurs favorables bénéficient à l’agriculture de la région et qui font d’elle une destination avec des opportunités très importantes pour le développement local. On peut citer le savoir-faire local en matière de systèmes de production, le potentiel important pour la production et la diversification des cultures, le tissu d’organisations professionnelles et unités agro-industrielles privées, la proximité des grands centres urbains, l’accompagnement de l’Etat en matière d’aide et d’incitation à l’investissement à travers le FDA, infrastructures avec la connexion avec l’autoroute, trains et proximité des aéroports de Casablanca et Marrakech ainsi que de 3 ports.
La région en chiffres
La population rurale de la région atteint 1 270 043 habitants, dont  156533 agriculteurs. La superficie agricole utile avoisine 1 056 974 ha, dont 114 650 ha irrigués parmi lesquels 96 000 ha en grande hydraulique. A signaler que 80% des propriétés sont des terres melk et 20% des terres collectives avec une dominance des petites et moyennes exploitations. La région exploite, entre autres, des cultures à haute valeur ajoutée. Les cultures maraîchères sont orientées vers les grandes zones de commercialisation sur les marchés de gros de Casablanca et Rabat, et permettent aussi d’approvisionner les marchés locaux et les souks hebdomadaires. Le secteur de la betterave à sucre est encadré par l’usine sucrière de Sidi Bennour, la plus importante du Royaume. En outre et dans le domaine de la floriculture, la région produit 33 millions d’unités (fleurs), dont 27 millions d’unités sont exportées vers la Grande-Bretagne, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 132 MDH. Sont également exportés les produits maraîchers à hauteur de 15 000 tonnes, dont les principaux produits sont la tomate, le haricot, la pomme de terre et le poivron vers différentes villes d’Europe. Les câpres également permettent de réaliser un chiffre d’affaires de près de 147 MDH.
L’ensemble de la production de la région en viandes représente 8% de la production nationale, répartie comme suit : Avec un effectif de 420 000 bovins et 1 650 000 d’ovins représentant 8% du cheptel national, la région assure une production de 53 000 tonnes de viandes rouges (12% du national). Elle dispose de 59 abattoirs pour cette activité et la commercialisation de la production s’effectue principalement vers Casablanca, Agadir et Marrakech. En ce qui concerne les viandes blanches, la production avoisine 90000 tonnes (16% au niveau national). La région dispose de 150 unités sur 1 100 unités que compte le pays. Quant à la production d’œufs, elle représente 8% du total national. 
La production laitière atteint 50 millions de litres, soit 22% du national sachant que de nouveaux opérateurs industriels ont fait leur apparition à Doukkala-Abda et des usines de Marrakech, Béni-Mellal et Casablanca viennent s’approvisionner en lait dans la région.
Pour faire profiter la région de tous ses atouts, un ensemble de mesures a été mis en place pour inciter les investisseurs à s’installer dans la région. On peut citer notamment  le développement du maraîchage biologique, valorisation des produits maraîchers, des produits de terroir (cumin, arganier, truffe, vigne Doukkali…), et des sous-produits animaux : peau et laine, fabrication et commercialisation du matériel d’irrigation pour l’économie de l’eau (reconversion de 80 000 ha en irrigation localisée), production et valorisation des viandes rouges et création d’unités de conditionnement des viandes blanches (poulet, dinde), création d’unités d’aliments de bétail, existence d’un service dédié à la promotion de l’investissement agricole. D’ailleurs, pour attirer les opérateurs de l’agro-industrie, la Direction régionale joue le rôle de facilitateur et selon les nouvelles orientations, elle aide les investisseurs à s’installer dans la région. Cela permet de développer l’activité économique et la création d’emplois.
De ce fait, afin d’améliorer la productivité agricole, le programme de reconversion des systèmes d’irrigation en systèmes d’irrigation localisée dans le cadre du PNEEI (Programme national d’économie d’eau en irrigation) a été mis en place dans le cadre du Plan Maroc Vert de la région. La réalisation du programme PNEEI est prévue sur une période allant de 2008 à 2020 pour un coût global s’élevant à 5,3 MMDH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'agriculture doukkalie en chiffres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci pour votre aide, à moi les chiffres de l'EDM !
» Délégué du personnel
» Aer Lingus ! EI ! EIN !
» declaration au cfe
» Nouvelle, Adèle, créatrice de bijoux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le nouveau Jdidi :: chapitre 5 - El Jadida, notre ville :: 5.3 - Economie-
Sauter vers: