Le nouveau Jdidi

retraités français et européens expatriés à El Jadida
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



21/11 - 1er festival Mazjazz :
Corina Kwami
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida
American Language Center d'El Jadida




22/11 - 1er festival Mazjazz:
Daniel Zimmermann Quartet
en concert à El Jadida
Eglise portugaise
19 heures


Institut français d'El Jadida




25/11 - l'heure du conte :
"le roi aux pieds sales"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures


Institut français d'El Jadida




13/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heures
Institut français d'El Jadida




15/12 - marche sportive
à Sidi-Bouzid




16/12 - l'heure du conte :
"Une fiancée pleine de sagesse"
Médiathèque Driss-Chraïbi
15 heure
s


Institut français d'El Jadida

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#cnss
3#assurancemaladie
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#santé
8#protectionsociale
9#plusvalue
France Info

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 El Jadida : un nouveau "rideau de fer" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alain

avatar

Messages : 3862
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 69
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

MessageSujet: El Jadida : un nouveau "rideau de fer" ?   Mar 13 Sep 2016, 20:34

El Jadida : un nouveau "rideau de fer" ?





13 septembre 2016


Le groupe des marcheurs d'El Jadida-Accueil, composé majoritairement d'européens du "3ème âge" venus s'installer au Maroc pour passer agréablement leur retraite au contact de la nature et de la population jdidies, s'est vu récemment dépossédé d'une partie de son "terrain de jeu".

Certes, les projets n'ont de sens que s'ils deviennent réalité. Nous savions que là où nous marchions se concrétiserait, un jour, une réalisation d'envergure source de nouveaux emplois pour les jeunes doukkalis. Cela n'est donc pas une surprise. 

La mise en 4 voies de la route de liaison entre El Jadida et sa petite voisine Azemmour pouvait présager que nous étions "dans les starting blocs" d'un commencement de travaux. Même si nous avions pensé avec juste raison que la chaussée élargie "à pas de charge" était la conséquence d'un besoin fondé sur la fluidification nécessaire de la circulation automobile aux environs du parc des expositions Mohamed VI à l'approche du prochain Salon du Cheval, nous pensions le projet porté à bout de bras par l'OCP, loin de sa réalisation. C'était oublier que le projet en question avait déjà connu un début de réalisation avec, justement, le parc précité achevé et mis en fonction depuis l'an passé.

Les choses semblent s'accélérer : le foncier jouxtant la bretelle de sortie autoroutière dite "El Jadida Est", délimité d'une part, par le phare Sidi Mesbah et, d'autre part, par la route désormais à 4 voies, vient d'être "mise en sécurité" par une longue clôture métallique et des guérites abritant des gardiens. Interdit donc aux marcheurs de s'introduire dans le périmètre et de profiter de l'ombrage bienfaisant de la forêt d'eucalyptus où ils avaient leurs habitudes. Mais, vous me direz, "petits inconvénients pour grande réalisation". 

On ne discute pas d'un projet structurant source d'emplois futurs. C'est que, à l'horizon 2030, va naître une ville nouvelle "au confluent du savoir et de l'innovation" qui abritera :

"- Une zone de recherche, de développement et d’innovation dans notamment les secteurs de
la chimie, la biochimie et l’agroalimentaire;
 - Un pôle académique et de formation;
- Une pépinière d’entreprises;
- Des équipements touristiques et culturels (palais des congrès, parc des expositions, village
de l’artisan,...);
- Une zone d’activités tertiaires;
- Une zone résidentielle : habitat de qualité, attractif et adapté aux besoins de la population
cible (130 000 habitants d’ici 2030)".

Alors oui, les marcheurs d'El Jadida-Accueil ne peuvent que souscrire à la concrétisation d'un progrès économique et surtout social pour le bien-être de la population.

Mais... parce qu'il y a un "mais", une question que nous posons incidemment et qui mériterait réponse : "que devient le ribat El Moujahidin ?". Enfermé dans ce "rideau de fer", nous avons l'impression, à tort ou à raison, qu'il est mis sur le banc du sacrifice. Ce ribat fait partie de l'Histoire du Maroc. "La forteresse des combattants" participa victorieusement à libérer Mazagao des derniers portugais colonisateurs. Certes, le ribat est dans un triste état que met en lumière un récent nettoyage de terrain. Mais, va-t-on sacrifier la mémoire d'un lieu hautement historique, un lieu qui aurait mérité une restauration de bon aloi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
El Jadida : un nouveau "rideau de fer" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau arrété préfectoral
» presentation nouveau membre
» un nouveau systéme monétaire international... ça se précise
» Les Nations Unis, vers un nouveau système monétaire international
» NOUVEAU POSTE

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le nouveau Jdidi :: Courriers divers/Actualités-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: