02/11 au 30/11 - Exposition :
Antoine de Saint Exupéry
"La Terre en héritage, sauver la planète
du Petit Prince"

Centre culturel Abdellah-Laroui à Azemmour

Institut français El Jadida

Novembre 2018

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    avatar
    Messages : 4620
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 70
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur
    30112017
    Une étude effarante sur la pauvreté au Maroc


    30 novembre 2017






    Un peu interloqué par la revue de presse de ce matin... Ainsi donc, selon le HCP (Haut Commissariat au Plan) et la BM (Banque Mondiale) le taux de pauvreté aurait fortement diminué au Maroc entre 2001 et 2014 passant de 15,3 % à 4,8 %. Ce n'est pas ce que l'on ressent lorsque l'on se promène en ville où l'on voit de plus en plus de gens "faisant la manche".


    Pourtant cette étude se veut sérieuse, publiée par les médias électroniques (cf. : le taux de pauvreté au Maroc) mais contredite semble-t-il par une autre étude, celle du FAO, l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation qui situe, dans une étude sur la même période, à 5 millions le nombre de marocains subissant la pauvreté. Le même FAO dans l'article cité s'alarme quant à cette situation (cf. : 5 millions de marocains vivent au dessous du seuil de pauvreté ).  Or, quand on sait que l'organisation onusienne mesure le seuil de pauvreté à 12 dirhams  de revenu par personne et par jour, on peut, comme elle, être inquiet ce qui ne paraît pas être le cas du HCP et de la BM.

     

    On peut d'ailleurs s'étonner quant aux diagnostics diamétralement opposées émis par la Banque Mondiale à un an d'intervalle. En effet, celle-ci, dans un rapport commenté par les médias marocains, paru en septembre 2016 (cf. : la banque mondiale dresse un bilan choquant sur le pauvreté au Maroc), classe le Royaume au 126ème rang quant à l'indice de développement humain et indique que 60 % des marocains vivent dans la pauvreté et le besoin. Alors, quid de ce revirement ?


    Ces statistiques me laissent sans voix... Je pense à mon amie Ginette, toujours sur la brèche pour soulager un tant soit peu les misères rencontrées dans ce coin du Maroc où nous vivons. Quelle vision a-t-elle de la pauvreté sur le terrain, à cent lieues des statistiques réalisées dans un coin douillet d'un bureau confortable ?



    N.B. : dans le même temps, le taux de pauvreté en France, en légère progression, est de 14,1 %. Ce n'est pas faire injure aux marocains que de leur faire part de notre scepticisme quant au taux annoncé en forte diminution à 4,8 %.
     
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum