Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

conversion euro/dirham
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 4413
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 70
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
Voir le profil de l'utilisateur

Abdelali Errehouni, le "marathonien du savoir"

le Sam 10 Fév 2018, 09:44
 Abdelali Errehouni, le "marathonien du savoir" 





Dussé-je attenter à sa modestie naturelle, l'ami Abdelali en a bluffé plus d'un en ce vendredi 09 février.

Certes, vous ne trouverez pas mentionné son exploit dans les colonnes du très sportif "L'Equipe", quoique sa performance pourrait faire l'objet d'un "papier" tant il fallait le faire...

A 17 heures, il entrait dans "l'arène" : un auditoire copieusement garni attendait sa prestation devant un maître de la paléontologie marocaine, le Docteur Abdelouahed BEN-NCER. Le sujet "l'homo sapiens de Jebel Irhoud", était à quelques "lunes" de ses prestations habituelles, celles de l'animation de rencontres avec des romanciers ou poètes. Mais, citant amusé les réactions diverses d'internautes à la suite des publications repoussant l'existence de "l'homme moderne", de plus, marocain, de 100 000 ans, il mit une ambiance bon enfant dans la salle. Un "chouia" chauvin tout de même : espérant que l'on ne découvrira jamais l'existence de spécimens homo sapiens ailleurs qu'au Maroc et plus "âgés" que ceux de Jebel Irhoud, Abdelali souhaite que la souche marocaine soit bien "le berceau de l'Humanité". Mais oui, cher ami, nous sommes bien tous frères et surement marocain !




Le timing fut respecté presque à la lettre : à 19 heures, il quittait en trombe l'hôtel Pullman, hôte de cette belle soirée, pour honorer sa deuxième prestation, une rencontre avec le parfumeur Abderrazak BENCHAÂBANE à l'Institut français. Il fut presque à l'heure au rendez-vous, si ce n'est la distance séparant les deux salles et une maréchaussée un tantinet tatillonne ! 

Le public de l'Institut ne s'y trompa pas et l'accueillit avec un "tonnerre" d'applaudissements. Et, une fois de plus, l'ami trouva les mots justes pour présenter l'auteur et son ouvrage "le livre du sable et du parfum", en donna lecture de quelques pages choisis et captiva, une nouvelle fois, son auditoire.

Certes, les auteurs font le succès de ces rencontres mais je reste toujours admiratif devant ces "modérateurs" qui savent décortiquer un livre, en tirer le meilleur et donner au public l'envie...
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum