Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

conversion euro/dirham
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Une espérance

le Jeu 17 Mai 2018, 01:05


Une espérance


Première conférence sur la journée du vivre ensemble proclamée par L’ONU et à l’initiative de l’Association Internationale Soufie Alawiyya, l’ONG présidée par Cheikh Khaled Ben Tounès, avec le soutien de son pays l’Algérie. Merci à l’ensemble des organisateurs et à Khatiba Moundib en particulier. Merci à Alain Degans d’avoir su faire entendre la voix d’une partie de la communauté française qui réside à El Jadida. Une voix porteuse de solidarité et d’humanisme comme celle que portent également avec obstination et courage ces français et françaises qui aident les réfugiés(es) qui fuient le chaos de la guerre, de la famine, et de la discrimination au risque pour certains de se retrouver en garde à vue, au tribunal, voire en prison avec une belle amende pour couronner le tout. Oui, il était nécessaire de répondre à cette invitation.Comment esquiver comme certain(es) une main tendue avec Fraternité et considération.Comment et pourquoi ne pas rencontrer l’autre et sa différence.

Pourquoi en terre d’Islam une terre d’accueil pour nous les français de l’étranger ignorer nos hôtes:trop religieux ? Les débats qui secouent notre république quand à la Laïcité, la place de l’Islam et des musulmans en France dans la République ça n’intéresse personne ? Des communautés musulmanes comme les Soufis qui eux aussi sont victimes d’exactions ne méritent pas une attention particulière, comme les Chrétiens d’Orient ? Où est passé la République fraternelle, où est le souvenir de ces hommes morts sur le sol de notre République et sur les terres européennes pour notre Liberté ? Aujourd'hui il est facile pour certains(es) de minauder, de jouer les importants(es), de se gargariser à un vernissage d’un salon de peinture ou de "philopapoter" après une séance de théâtre.
Hélas lorsqu’il s’agit d’afficher ses convictions, représenter dignement sa communauté dans sa diversité dans un moment de l’histoire contemporaine chargée de douleurs et de crimes inacceptables, ou simplement d’écouter la douleur de "l’autre"’qui nous ressemble dans son humanité, là il n’y a personne. Georges Bernanos disait ceci : ’’L’enfer c’est de ne plus aimer’’. Pardonnez moi, mais j’aime encore.


Ci-contre une photo du journaliste de l'AFP,SHAH MARAI tué à Kaboul le 30 Avril 2018
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum