L'ENA,école de l'administration Cigogn10
23/05 au 25/05 - Ateliers, contes :
la Cigogne volubile




L'ENA,école de l'administration Monstr11
03/07 - l'heure du conte :
"le monstre que personne n'a vu"
Institut français
15 heures


Institut français El Jadida

Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
L'ENA,école de l'administration Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

L'ENA,école de l'administration 35546711



L'ENA,école de l'administration Logo_m10



Partagez
CARLE
Messages : 120
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
23052018
L'ENA, école de l'administration

L’ENA, l’école des hauts fonctionnaires a rédigé un rapport sur le concours d’entrée en 2017, une école souvent critiquée pour distiller une forme de pensée unique. Cette école s’est inquiétée (enfin!?) sur l’incapacité de celles et ceux qui souhaitent devenir énarques à penser par eux-même et à produire des réflexions originales, pertinentes. Le jury, coordonné par la préfète Michèle Kirry, fait état des épreuves écrites soumises aux 1369 candidats : un bilan désespérant au regard de l’exigence demandée pour intégrer l’institution qui prépare aux postes les plus prestigieux de la haute fonction publique.

Concernant l’épreuve de droit,le jury note : "une certaine unicité de vues entre les candidats" et même une "frilosité" qui empêcherait les aspirants énarques de "proposer une réflexion, une vision personnelle du sujet". Les correcteurs relèvent aussi l’uniformité des candidats qui préparent pratiquement tous les concours dans les mêmes établissements et utilisent par là, les mêmes références et les mêmes connaissances, les mêmes certitudes lors des épreuves. Les copies se ressemblent, les rédactions trahissent l’emploi des mêmes fiches de lecture. Lors de l’épreuve de questions afférentes à l’Europe,  pas moins de cinq individus ont utilisé l’interrogation de Henry Kissinger : "L'Europe, quel numéro de téléphone ?" Cependant  plusieurs d’entre eux "ensuite  se sont montrés incapables d’expliquer et de justifier leur affirmation" !

A l’heure de donner leur avis sur des sujets éminamment politiques qui leur avaient été soumis comme par exemple : ’’la confiance envers les pouvoirs publiques’’, il ressort que "le candidat (imagine) la copie intégrale comme un texte éthéré où n’apparaîtraient surtout pas les sujets délicats" poursuit la préfète qui parle ’’d’autocensure’’.


CICE, EUROPE, voies sur berge les candidats pensent tous pareil.


Est-ce surprenant si les candidats ont également fortement répugné à critiquer le crédit d’impôt en faveur des entreprises mis en place par François Hollande? "Il est tout à fait possible de penser et d'écrire [...] que le bilan du CICE est très en deçà des ambitions d'origine ou même que l'accorder à toutes les entreprises sans s'assurer de son utilisation a été une erreur", se voient obligés d'insister les membres du jury ! Pour ce qui a trait à l’Union Européenne même constat d’uniformité : "comme un ordre établi qui ne pourrait être différent" Au cours des questions orales consacrées à l’actualité, "la fermeture des voies sur berge a quasi systématiquement donné lieu à une réponse d'adhésion totale, sans prise en compte des inconvénients possibles » se désolent les examinateurs.
L'ENA,école de l'administration Ena111

Au regard de ce rapport on imagine que l’image du technocrate hors sol a encore un bel avenir.

Afin de corriger ces problèmes le jury a décidé dorénavant de mettre en avant les critères d’authenticité, de sens critique et de sincérité dans sa sélection des 80 lauréats du concours. "Une tête bien faite valant mieux, dans tous les univers professionnels et sous tous les cieux, qu’une tête trop pleine", le jury explique avoir privilégié les individus capables de penser par eux-mêmes plutôt que des singes savants de la technocratie . En conclusion, futurs énarques : Pensez!.

Sources:

Marianne,Les Echos,Le Nouvel Obs.
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum