02/11 au 30/11 - Exposition :
Antoine de Saint Exupéry
"La Terre en héritage, sauver la planète
du Petit Prince"

Centre culturel Abdellah-Laroui à Azemmour

Institut français El Jadida

Novembre 2018

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    avatar
    Messages : 4620
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 70
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur
    30052018
    Un criminel de guerre à l'Elysée ?

    Le Président Emmanuel Macron s'apprête à recevoir mardi 5 mai le « boucher de Gaza » dans le cadre de la « saison croisée France-Israël et Israël-France ».


    Les derniers massacres perpétrés  par l'armée d'occupation israélienne envers le peuple palestinien à Gaza qui ont fait quelques 110 tués, jeunes épris de liberté, et plus de 8 000 blessés ou mutilés et qui font suite à 70 années de répression, de colonisation, de confiscation des terres, de blocus, bafouant les droits de l'Homme et foulant au pied le droit international, devraient inciter le chef de l'Etat à annuler l'événement et à refuser de recevoir Benjamin Netanyou. Le pays des droits de l'Homme va-t-il ainsi se déshonorer et donnerun blanc-seing à celui qui ne respecte aucune résolution de l'ONU, qui est désavoué par l'ensemble de la communauté internationale, celui qui fait subir aux palestiniens ce  que Hitler a fait subir aux juifs.

    Hormis Trump, soutien indéfectible et, à l'occasion, provocateur de troubles en instituant Jérusalem comme nouveau siège de l'ambassade américain en Israël, aucun pays dans le monde ne trouve excuse au criminel. Tout au plus, certains pays européens ont-ils renvoyé dos à dos les deux parties, parlant de « violences » ou d' « affrontements » alors que les palestiniens désarmés manifestent pour qu'on leur rende la terre de leur ancêtres. 


    Faut-il voir en l'annulation du voyage en Israël du Premier ministre Edouard Philippe qui devait inaugurer la « saison Israël-France » à Tel-Aviv, un signe de désapprobation des derniers massacres ? 
    On espère que le Président de la République ira au bout de sa logique qui le vit condamner la sanglante répression dont les images ont bouleversé le monde. On ne l'imagine pas accueillant, main tendue et sourire aux lèvre sur le perron de l'Elysée, le "boucher de Gaza". On n'imagine pas le Président du pays de la Liberté, honorant un tel visiteur, verre à la main, à la santé de tous et "Silence, on tue !"

    P.S. : et que l'on ne me resserve pas la tarte à la crème de l'antisémitisme parce que je rejette la politique criminelle d'Israël.
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum