Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

conversion euro/dirham
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Droits de l'Homme ?

le Jeu 21 Juin 2018, 15:30
Droits de l'Homme ?


Un collectif animé par Mr Nourredine Ayouch (Collectif Démocratie et Liberté) avait programmé pour le 22 et 23 Juin un colloque avec plusieurs thématiques qui traversent la société marocaine, mais aussi la société européenne, à savoir : l’égalité Hommes-Femmes, la liberté de conscience, le droit des minorités religieuses...Ce colloque qui devait se dérouler à Casablanca vient d’être annulé par les autorités marocaines. Aussi en tant que citoyen européen connaissant les partenariats engagés entre le Maroc d’une part et l’Union européenne d’autre part il m’a semblé utile de demander des explications à la Direction Interministérielle au Droits de l’Homme au Maroc (DIDH). En effet, compte tenu des engagements pris par le Maroc quand à la déclaration universelle des droits de l’Homme et des engagements afférents au Contrat de Partenariat de voisinage 2015-2017, il y a de quoi être plus que troublé. Je rappellerais que le Maroc est le premier bénéficiaire de la politique de voisinage de l’Union Européenne et qu’à ce titre il perçoit à peu près 200 millions d’euros chaque année.

''Bonjour, citoyen Français et résident permanent au Maroc, musulman et marié avec une femme marocaine, je suis personnellement attentif aux différents partenariats tissés entre l’Union Européenne et le Maroc.Le Maroc a obtenu le statut :’’Avancé’’ en 2008 dans sa démarche de souhaiter plus de coopération économique entre autre avec l’Europe. La demande d’intégrer plus étroitement l’Europe ne pourra se faire qu’en respectant un certain nombres de critères à savoir: produits exportés ayant des qualités sanitaires aux normes Européennes par exemple,mais aussi en ce qui concerne les droits de l’homme. A cet effet le Royaume devra faire un certain nombre d’effort quand à l’application de ceux-ci  au regard des textes afférent ceux de l’ONU et de la charte Universelle des droits de l’Homme et du citoyen que le Maroc a signé.En effet comment commercer, échanger des savoir- faire,établir des partenariats de coopération sans connaître l’autre dans ses différences culturelles, politiques,sociales, religieuses et même sexuelle ? La compréhension des autres, la recherche d’Altérité ne sont-elles pas deux thèmes incontournables pour la fraternité des peuples,pour la Paix et le vivre ensemble ?Humaniste convaincu et me référant à la sourate des appartements verset 13 : "Nous vous avons répartis en peuples et en tribus pour que vous fassiez connaissance entre vous". Dois-je rappeler aussi la sourate des abeilles : "Si dieu l’avait voulu,il aurait fait des hommes une seule communauté’".
Alors question : pourquoi quand une association à savoir le Collectif Démocratie et Liberté présidé par Monsieur Nourredine Ayouch qui avait programmé un colloque à Casablanca le 22 et 23 Juin se voit contraint d’annuler celui-ci par les autorités Marocaines ? Ce comité se proposait d’initier des  débats sur des thématiques qui traversent la société Marocaine,mais aussi les sociétés européennes dans leur ensemble. En effet que ce soit le droit des femmes, l’égalité de celles-ci par rapport aux hommes, ou des thèmes comme la Liberté de conscience devraient pouvoir être débattus sans aucunes contraintes, sans aucunes pressions politiques ou confessionnelles c’est d’ailleurs l’essence même de la déclaration universelle des droits de l’homme.Il me semble utile ici de rappeler l’article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.



Article 2:
1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.





Article 19:


Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.


En mai 2017 le Royaume du Maroc a réaffirmé devant le conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève,sa ferme volonté de poursuivre sa coopération et son ouverture sur tous les mécanismes des droits de l’Homme des Nations Unies.
'
Ma question est la suivante:Pourquoi les autorités Marocaines ont-elles interdit le colloque du Collectif Démocratie et Liberté qui devait se tenir à Casablanca le 22 et 23 Juin?Ma deuxième question : Souscrivez vous à cette interdiction et si c’est le cas pouvez vous me dire pourquoi, et quel en serait le ou les mobiles ?

Dans l’attente recevez Madame,Monsieur toute ma considération.'

NB : Je ne manquerai pas de vous tenir au courant d'une réponse de la Direction Interministérielle aux Droits de l'Homme du Maroc.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum