compte rendu de la conférence du 09/10 à l'ENCG sur SOS group

Institut français El Jadida
Ecole Nationale de commerce et gestion




02/11 au 30/11 - Exposition :
Antoine de Saint Exupéry
"La Terre en héritage, sauver la planète
du Petit Prince"

Centre culturel Abdellah-Laroui à Azemmour

Institut français El Jadida

Octobre 2018

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    Aller en bas
    avatar
    Messages : 4549
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 70
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    France : 1er juillet 2018, les changements concernant les limitations de vitesse

    le Dim 01 Juil 2018, 08:38
    France : 1er juillet 2018, les changements concernant les limitations de vitesse


    Que nous soyons pour ou contre, la mesure de réduction des limitations de vitesse est effective dès ce jour sur les routes françaises. Alors on pourra discuter tout à loisir des véritables intentions du gouvernement français et clamer comme le fait Edouard Philippe, notre premier ministre, qu'il n'est pas dans ses intentions  "d'emmerder les français", brandir la perspective d'une "économie" supplémentaire de 300 à 400 décès par an, la mesure entre en vigueur. Nous la résumons, parce que finalement ce n'est pas aussi simple qu'annoncé, dans le visuel ci-dessous :


    La mesure d'économie de 300 à 400 vies par an, si elle est louable, cache tout de même quelques "misères" et font bondir certains internautes qui pensent que les véritables raisons à cette nouveauté, il faut les chercher dans l'accroissement du nombre des amendes routières, un petit plus dans les caisses de l'Etat que l'on nous dit exsangues... Ceci étant un autre débat, il nous faut avouer que cette façon d'analyser les choses nous paraissent probables car, avec juste raison, comparer le nombre de décès sur la route (3 500 à 3 600 par an) au nombre de décès ne serait-ce que du cancer (150 000) on se dit que notre gouvernement ferait mieux de s'atteler à financer davantage la recherche alors même que les crédits de celle-ci sont amputés.

    Pour aller plus loin dans la discussion, voir le dossier de la Sécurité Routière.
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum