20/02 - l'heure du conte :
"Croquette devient grand frère"
Institut français
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida




09/03 - Rencontre :
Ghizane Chraibi
"l'étreinte des chenilles"
Librairie de Paris
Avenue des FAR
19 heures
en dialogue avec Abdelali Errehouni


Institut français El Jadida
Librairie de Paris




13/03 - l'heure du conte :
"Pas de souci, Jérémie"
Institut français El Jadida
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida
,



16/03 - Concours de la chanson francophone :
"Maroc Folies"
toute la journée à El Jadida

réservé aux 12-25 ans
qualifications pour le festival de Marrakech

Institut français El Jadida

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    Aller en bas
    alain
    Messages : 4845
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    19/09 - journée marche plaisir au barrage de Sidi-Maâchou

    le Sam 11 Aoû 2018, 09:21
    19/09 - journée marche plaisir au barrage de Sidi-Maâchou


    Rendez-vous :


    - à 09 h 10, devant la clinique des Palmiers


    un seul lieu de rendez-vous 


    Pique-nique à prévoir
    alain
    Messages : 4845
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    Re: 19/09 - journée marche plaisir au barrage de Sidi-Maâchou

    le Mer 19 Sep 2018, 18:15

    le calvaire d'Alain


    Certaines journées sont riches en "événements"... certain inattendu d'ailleurs. 
    Il s'agissait de la première "journée" de marche plaisir depuis la fin de la période "estivale" et ce fut la "ruée vers l'or" ! Un nombre inattendu de participants : douze au total. Il est vrai que nos agapes conviviales et partagées de midi ont toujours beaucoup de succès. Comme quoi, partager un repas sans chichi et dans la bonne humeur générale, est la meilleure formule pour souder un groupe souvent hétérogène.
    Il y avait là toute sorte de marcheurs : des promeneurs comme des "sportifs". Mais au moment d'attaquer la rude montée vers le mausolée de Sidi Ben Maâchou, une colline culminant à 165 mètres d'où le dénivelé de 145 mètres sur une distance de 600 mètres, personne ne désira suivre le "chef" qui entama, esseulé, la rude marche vers le sommet. Un effort qui lui fit mouiller la chemise et palpiter le "palpitant" ! Mais, récompense suprême : il savoura le résultat de ses efforts et, un moment, se crut au sommet de "la roche de Solutré" !
    Le reste de la troupe prit un autre chemin en pente douce accédant à la centrale électrique. Pour Alain, arrivé au mausolée qu'il ignora complètement, il put admirer au fond de la vallée ladite centrale. Puis, il redescendit en ayant la précaution de mettre un pied devant l'autre : la solitude l'appela à un vigilance de tous les instants. Il se dit que s'il faisait une chute, il n'avait aucun secours à proximité...
    Tout se passa pour le mieux. Il rejoignit le "camp de base". Constatant qu'il était le premier, il se dit que tous ces efforts méritaient salaire : il s'offrit deux verres d'Oulmès (le Perrier marocain). "Champagne !", lui cria un passant... Un troupeau de chèvres regardait avec méfiance cet intrus... 
    La troupe, égrenée, enfin se présenta à lui : à l'avant-garde, Jean-Pierre avait pris quelques encablures d'avance. Les estomacs avaient une faim de loup. 
    Et, les ventres à peine repus, une idée germa dans la tête fertile de Léo. "Et si nous allions rendre visite à Tibari Kantour, l'artiste plasticien de renommée internationale qui demeure pas loin d'ici". Aussitôt dit, aussitôt fait ! Nous voilà tous partis dans la direction indiquée par quelques villageois. Une "bonne âme", un chauffeur de taxi, ouvrit le chemin. Nous arrivâmes chez l'artiste sans encombre et tombâmes sur une "porte de bois". Nous en étions là, nous demandant ce que nous allions faire quand l'artiste arriva et, très aimablement, invita la troupe à visiter son atelier. Peinture, mais aussi gravure, céramique... Nous découvrîmes l'univers de Tibari Kantour fait de recherches. Il confectionne ses papiers, ses céramiques avec des machines conçues par lui. Conscient que ses oeuvres ont acquis une valeur difficilement en rapport avec les moyens d'un large public, il se tourne vers la lithographie qui lui permet de diffuser des reproductions de ses oeuvres en plusieurs unités...
    Une belle rencontre insolite avec un artiste ouvert à son public et chaleureux. Il faut fréquenter les journées de marche plaisir pour découvrir l'insolite... ceux qui n'y viennent pas ont tort... 


    Dernière édition par alain le Jeu 20 Sep 2018, 17:24, édité 2 fois
    Marie Francoise
    Messages : 1262
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Voir le profil de l'utilisateur

    Re: 19/09 - journée marche plaisir au barrage de Sidi-Maâchou

    le Mer 19 Sep 2018, 18:27
    Les photos sont ici
    Contenu sponsorisé

    Re: 19/09 - journée marche plaisir au barrage de Sidi-Maâchou

    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum