compte rendu de la conférence du 09/10 à l'ENCG sur SOS group

Institut français El Jadida
Ecole Nationale de commerce et gestion




02/11 au 30/11 - Exposition :
Antoine de Saint Exupéry
"La Terre en héritage, sauver la planète
du Petit Prince"

Centre culturel Abdellah-Laroui à Azemmour

Institut français El Jadida

Octobre 2018

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/10/2017
    Voir le profil de l'utilisateur
    17092018

    Il s’appelle Philippe Bas, président de la commission d’enquêtedans ce que l’on appelle
    l’affaire Benalla.
    Cet homme a été secrétaire
    général de l’Elysée sous Jacques Chirac.et ministre dans le gouvernement Villepin de 2005 à 2007
    (ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées,
    aux Personnes handicapées et à la Famille, puis ministre de la Santé etdes Solidarités), il est sénateur
    de la Manche depuis septembre 2011 et président
    du conseil départemental de la Manche depuis janvier 2016.
    Il est président de la Commission des Lois du Sénat depuis le 1er octobre 2014.
    Voilà un homme qui connait bien tout les rouages de la République et donc la constitution ainsi que  le respect de celle-ci.A ce titre cet homme, et le Sénat sont chargés d’une  mission qui est la deuxième plus importante des missions à savoir celle de contrôler le gouvernement.Aussi on ne voit pas bien pourquoi la ministre de la justice Mme Belloubet se répand dans les médias pour masquer cette mission du Sénat,ou d’autres encore comme Mr Castaner qui parle lui de destitution du Président de la République.Ces gens ne sont pas gênés, le président de la République y compris de voir  comment la commission parlementaire de l’assemblée nationale a été sabordée par LREM.Que cache l’affaire Bénalla?Où est passé le coffre fort de cette ‘’petite frappe’’ et que contenait-il exactement?Quand à la séparation des pouvoirs on constate depuis le début de cette affaire que celle-ci est un leurre, une chimère.Le sabotage de cette commission sénatoriale est amorcée aussi par la démission de 3  sénateurs.Des politiques qui eux ne sont pas des perdreaux de l’année.A savoir:Arnaud de Belenet (Seine-et-Marne), vice-président de la commission,UDF en 1998 président des jeunes de l’UDF de 2004 à 2006)passe à l’UMP de 2010 à 2014.
    l est élu sénateur de Seine-et-Marne lors des élections sénatoriales de 2017 en Seine-et-Marne, sous l'étiquette du parti présidentiel La République en marche ! (LREM)
    l'ancien ministre socialiste Alain Richard (Val-d'Oise) Il est ministre de la Défense de 1997 à 2002 et sénateur du Val-d'Oise depuis 2011. Membre du Parti socialiste unifié (PSU) de 1962 à 1974, puis du Parti socialiste de 1974 à 2017, il est depuis membre de La République en marche.
    Thani Mohamed Soilihi (Mayotte).  élu sénateur de Mayotte sous l'étiquette divers gauche. En 2011 Il est membre de la commission des lois et siège dans un premier temps comme apparenté au groupe socialiste, avant d'en devenir un membre à part entière, aujourd’hui sénateur de la République en Marche
    Chacun pourra remarquer les convictions  politiques de ces individus qui affichent des idées et qui a la première opportunité choisissent d'étoffer leur portefeuille.
    Ils changent de camp politique comme d’autres de chemises.''Le Pharaon'' qui disait ne plus voir le vieux monde ferait bien de passer chez l’ophtalmologue du château.Un autre exemple de vertu, de charisme à la petite semaine la démission de Frédérique Dumas. Elle se répand dans le journal le parisien et critique maintenant la politique de Macron voici son parcours:elle a fait toute sa longue carrière à l'UDI (cabinets (Léotard), responsabilités diverses). Elle est passée à LREM pour se faire élire aux législatives. Au premier’’’ coup de tabac’’ elle retrouve la maison UDI .En 2017 elle quitte l’UDI pour rejoindre Macron aujourd’hui elle retourne au bercail.  C’est  la carrière d'une opportuniste comme tant d’autres.Voilà par ces quelques exemples la République exemplaire vantée par Macron et ses ventriloques ,celle d’opportunistes,menteurs,affabulateurs plus enclin à leur carrière personnelle, leurs intérêt particulier que celui du bien commun.Souvenons nous en en Mai 2019.
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum