20/02 - l'heure du conte :
"Croquette devient grand frère"
Institut français
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida




09/03 - Rencontre :
Ghizane Chraibi
"l'étreinte des chenilles"
Librairie de Paris
Avenue des FAR
19 heures
en dialogue avec Abdelali Errehouni


Institut français El Jadida
Librairie de Paris




13/03 - l'heure du conte :
"Pas de souci, Jérémie"
Institut français El Jadida
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida
,



16/03 - Concours de la chanson francophone :
"Maroc Folies"
toute la journée à El Jadida

réservé aux 12-25 ans
qualifications pour le festival de Marrakech

Institut français El Jadida

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    alain
    Messages : 4845
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur
    10102018
    Loi 19-12 sur les petites bonnes et CNSS


    On vous le disait pas plus tard que le semaine dernière : à propos de la loi sur les "petites bonnes": l'enthousiasme n'y est pas dans les hautes sphères... Une loi qui doit donner des droits nouveaux à celles qui n'en on pas et qui restent trop souvent sous la domination du "patron" ... Sous payées, exploitées pour ne dire que cela, elles n'avaient jusqu'à la loi promulguée le 3 octobre 2017 aucun droit à une protection maladie-maternité, aucun droit pour leur future retraite -mais y pensaient-elles, d'ailleurs ? Leur statut : elles n'existaient pas dans la vie de tous les jours.

    En tant que français ou même européens, on trouvait ça lamentable et on avait conclu que la loi 19-12, même si elle n'est pas la panacée, donne une forme légale d'existence : un salaire minimum (et on peut dire qu'il est "mini" puisque ne représentant que 60 % du SMIG marocain). Promulguée en octobre 2017, la loi n'est applicable qu'en octobre 2018 ! Une année à cogiter la mise en application ! Mais, nous soupçonnions que la lenteur réglementaire pouvait avoir laissé une "béquille" en chemin. Et nous ne ,nous trompions pas. Nous avons posé la question de l'inscription de l'employeur particulier et celle de sa femme de ménage dans les registres de la CNSS. La réponse nous est parvenue... en résumé : ATTENDRE... Qu'adviendra-t-il du droit des salariés ?...





    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    CARLE
    le Jeu 11 Oct 2018, 16:29CARLE
    Les réponses aux questionnement des applications de décrets et de l'amélioration de la vie des gens par les ministres et les ministères dans le lien suivant
    .http://fr.le360.ma/politique/yatim-et-hakkaoui-sur-un-siege-ejectable-176145
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum