20/02 - l'heure du conte :
"Croquette devient grand frère"
Institut français
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida




09/03 - Rencontre :
Ghizane Chraibi
"l'étreinte des chenilles"
Librairie de Paris
Avenue des FAR
19 heures
en dialogue avec Abdelali Errehouni


Institut français El Jadida
Librairie de Paris




13/03 - l'heure du conte :
"Pas de souci, Jérémie"
Institut français El Jadida
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida
,



16/03 - Concours de la chanson francophone :
"Maroc Folies"
toute la journée à El Jadida

réservé aux 12-25 ans
qualifications pour le festival de Marrakech

Institut français El Jadida

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    alain
    Messages : 4846
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur
    19112018
    Un "tapis rouge" pour Carlos Ghosn !





    Certes, l'enquête judiciaire étant en cours, on accordera au patron de Renault le bénéfice de la "présomption d'innocence. Toutefois, certains diront : "il n'y a pas de fumée sans feu".

    On apprend donc l'arrestation par le parquet de Tokyo ce matin lundi 19 novembre, du patron glouton qui s'arroge des rémunérations dont on a quelque peine à imaginer les cimes...

    Une "enquête interne chez Nissan", l'une des firmes de l'alliance automobile Renault-Nissan-Mitsubiki que dirige d'une main de fer Carlos Ghosn, a mis en évidence des soupçons de malversations telles que l'utilisation à des fins personnelles des biens de l'entreprise mais également des fraudes fiscales à l'encontre du fisc nippon en déclarant "des revenus inférieurs aux montants réels et cela depuis de nombreuses années".

    Ce ne sera pas le premier "grand" patron qui aura cédé à la tentation frauduleuse mais quand on sait la dureté de son "management" contre l'emploi qui créent la désespérance de milliers de familles d'ouvriers de l'automobile mis au chômage, quand on connait l'arrogance du personnage lorsqu'on lui conteste les augmentations vertigineuses de ses salaires comparées aux miettes laissées aux salariés de Renault, on ne peut que se réjouir qu'enfin une justice s'intéresse à ses "petits jeux fiscaux". On regrettera simplement que l'Etat français, actionnaire à 15 % de Renault, n'ait jamais eu rien à redire quant à la gestion personnelle de Carlos Ghosn... à suivre !
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum