20/02 - l'heure du conte :
"Croquette devient grand frère"
Institut français
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida




09/03 - Rencontre :
Ghizane Chraibi
"l'étreinte des chenilles"
Librairie de Paris
Avenue des FAR
19 heures
en dialogue avec Abdelali Errehouni


Institut français El Jadida
Librairie de Paris




13/03 - l'heure du conte :
"Pas de souci, Jérémie"
Institut français El Jadida
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida
,



16/03 - Concours de la chanson francophone :
"Maroc Folies"
toute la journée à El Jadida

réservé aux 12-25 ans
qualifications pour le festival de Marrakech

Institut français El Jadida

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    Aller en bas
    alain
    Messages : 4846
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    France : une "toute petite nouveauté" pour l'imposition des revenus immobiliers des français établis hors Europe

    le Sam 01 Déc 2018, 12:20
    France : 
    une "toute petite nouveauté" pour l'imposition des revenus immobiliers des français établis hors Europe...





    Décidément, nous ne serons pas des français comme les autres... Nous nous sommes expatriés dans un pays hors Union européenne et nous sommes donc soupçonnés de délinquance fiscale ! Nos gouvernants restent toujours des incorrigibles... Que ne vont-ils pas faire la chasse à ce "pognon de dingue" caché à l'ombre des paradis fiscaux, celui qui concerne les "grands" de ce monde, leurs amis si chers, cet argent qui coûte au pays la bagatelle de 100 milliards d'euros aux caisses de l'Etat... Non, on décide de s'attaquer aux petits pactoles de ces expatriés qui ont l'indécence de compléter leur maigre retraite par la location de leur ancienne résidence principale en France ou de quelque immeuble acquis tout à fait légalement par leur travail. Voilà pour l'humeur : fallait bien que je le dise !

    Plus "terre à terre" et pour parler "technique fiscale", voici que le gouvernement, usant de ses prérogatives, vient de faire adopter par une assemblée majoritairement docile l'imposition des revenus immobiliers (locations) des résidents français hors Europe au taux de 30 % (au lieu de 20 %) et ceci concerne les revenus dès 2018.

    Certes, le dispositif est contournable puisqu'il suffit d'apporter la preuve dans une réclamation écrite à l'administration française, que si l'ensemble des revenus du contribuable était imposable en France le taux moyen en résultant serait inférieur à 30 %... encore que cette possibilité n'est pas toujours connue et qu'elle demande une procédure (la réclamation) à laquelle renoncent beaucoup de contribuables par une crainte irraisonnée envers l'administration fiscale.

    Toutefois, je tempère légèrement mes propos : l'augmentation à 30 % va toucher des revenus déjà moyennement conséquents mais je regrette que le dispositif évoqué comme une solution par la députée LRMA, Mme Genetet, n'ait pas été retenu et qui consistait à adopter en la matière une progressivité dans l'imposition de tels revenus, ce qui aurait dispensé du recours à la réclamation. Je constate que les "très hauts revenus", ceux dont le taux moyen d'imposition est supérieur à 30 %, ne sont pas concernés. 

    Vous avez dit "égalité devant l'impôt" ?... 
    alain
    Messages : 4846
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    Re: France : une "toute petite nouveauté" pour l'imposition des revenus immobiliers des français établis hors Europe

    le Lun 17 Déc 2018, 21:02
    Finalement le taux de 20 % sera maintenu, un amendement sénatorial ayant rétabli la situation antérieure et un nouveau rebondissement dans le vote du Projet de Loi de Finance 2019 s'est fait jour : les députés LREM des Français de l’étranger ont proposé et fait adopter un plafonnement de la hausse de l’Impôt sur le revenu : les revenus inférieurs à 27 700 € de source française resteront soumis au prélèvement de 20%, les revenus supérieurs seront soumis au prélèvement de 30 %. Il ne restera plus, aux uns et aux autres qu'à démontrer au fisc français que le taux moyen d'imposition de leurs revenus mondiaux est inférieurs au taux appliqué (20 % ou 30 %).
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum