Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    avatar
    Messages : 95
    Date d'inscription : 01/10/2017
    Voir le profil de l'utilisateur
    04122018
    La réponse de la Macronie à la misère, la pauvreté c'est la matraque le gazage, les violences gratuites, les arrestations arbitraires.Si je condamne la violence dans une manifestation et l'agression gratuite des force de l'ordre par contre je comprends que l’on  ne peut pas rester se faire matraquer ou amputer, éborgner sans réagir quand on manifeste tranquillement avec ses autre camarades.La seule réponse de la Macronie à la pauvreté, la misère, la survie d'un grand nombre de nos concitoyens est la violence.Après la violence de la destruction du code du travail, et la violence à 6 reprises de l'utilisation du 49,3 dans le gouvernement  de Valls,on comptabilise depuis le début du quinquennat  de Macron la violence des ordonnances utilisées à 37 reprises à la date de Mars 2018.Les médias qui passent en boucle les dégradations des casseurs occultent volontairement les mobiles de cette révolte.Comme ils occultent les mutilations  de certains manifestants(es)générée par certaines armes de défense utilisées.Dans les fumées des lacrymogène, des voitures qui brûlent, des pavés qui volent il y a de la colère, plus que de la colère de la rage, du désespoir de gens qui n’ont plus rien à perdre et où ils leur est devenu insupportable de continuer de vivre à genoux.Ce mouvement citoyen est unique et il est réconfortant enfin de voir que des solidarités dans la lutte pour le bien commun est à l’ordre du jour.En 2017 un 16ème suicide était annoncé chez les anciens salariés de Good-Year licencié en Janvier 2014 la presse s’est tu.Cette détresse sociale, ces drames liés souvent aux conditions de vie, de management, aux mensonges des élites, des actionnaires toujours plus voraces, aux fonds de pension prédateurs n’intéressent personne.La précarité pour le plus grand nombre et l’opulence pour une minorité ça suffit.
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum