09/03 - Rencontre :
Ghizane Chraibi
"l'étreinte des chenilles"
Librairie de Paris
Avenue des FAR
19 heures
en dialogue avec Abdelali Errehouni


Institut français El Jadida
Librairie de Paris




13/03 - l'heure du conte :
"Pas de souci, Jérémie"
Institut français El Jadida
22 avenue de la Marche verte
15 heures


Institut français El Jadida
,



16/03 - Concours de la chanson francophone :
"Maroc Folies"
toute la journée à El Jadida

réservé aux 12-25 ans
qualifications pour le festival de Marrakech

Institut français El Jadida

Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    Aller en bas
    alain
    Messages : 4849
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    22/02 - Rencontre avec Reda Dalil pour "Ce Maroc que l'on refuse de voir" en dislogue avec Abdelali Errehouni Librairie de Paris Avenue des FAR 19 heures

    le Mar 29 Jan 2019, 21:02
    22/02 - Rencontre 
    avec
    Reda Dalil
    pour
    "Ce Maroc que l'on refuse de voir"
    en dislogue avec Abdelali Errehouni

    Librairie de Paris 
    Avenue des FAR
    19 heures





    Reda Dalil, un habitué des rencontres littéraires de l'institut français d'El Jadida
    Reda Dalil nous parle de son 3ème ouvrage : Il s'agit d'un recueil de mes meilleures chroniques et éditoriaux publiés entre 2016 et 2018. Cette collection de textes comprend plusieurs inédits dont un texte autour du phénomène du Tcharmil et un autre sur l'inspiration littéraire que procure naturellement la ville de Casablanca. Mais, essentiellement, ce recueil se focalise sur la classe moyenne marocaine, son quotidien, ses contraintes, ses batailles et son acharnement à lutter contre les multiples contingences de la vie, humblement, sans faire de bruit.
    Dans ce recueil, je donne à voir un Maroc rarement dépeint dans les médias, un Maroc de la difficulté, des fins de mois difficiles ; un Maroc progressiste en butte à des mentalités ultra-conservatrices. Je dénonce, en tous cas j'essaie, le statut de sous-citoyenne auquel on maintient la femme, lésée dans ses droits par des lois d'un autre temps. Je m'intéresse également à la désespérance de nombre de jeunes marocains marginalisés, n'ayant pour seul recours contre une vie de désespérance que les sirènes de l'étranger. Bref, ce livre est un périple assez amer, je l'avoue, dans les anfractuosités d'une société qui donne souvent à voir sa face la plus vernie en calfeutrant ses zones d'ombres, multiples du reste.
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum