Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
De la relativité quant aux prévisions économiques :  nos retraites complémentaires vont-elles « exploser » ? Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

De la relativité quant aux prévisions économiques :  nos retraites complémentaires vont-elles « exploser » ? 35546711



De la relativité quant aux prévisions économiques :  nos retraites complémentaires vont-elles « exploser » ? Logo_m10



Partagez
alain
Messages : 5145
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 71
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
Voir le profil de l'utilisateur
06042019
De la relativité en matière de prévisions économiques : nos retraites complémentaires vont-elles « exploser » ?


De la relativité quant aux prévisions économiques :  nos retraites complémentaires vont-elles « exploser » ? A-agir10

L'information nous est signalée par notre ami Mathieu. « L'Express » publie un article intitulé : « Retraites complémentaires : le cadeau de l'Agirc-Arrco aux retraités » (cf. : https://votreargent.lexpress.fr/retraite/retraites-complementaires-le-cadeau-de-l-agirc-arrco-aux-retraites_2071415.html ) où il nous est délivré la bonne nouvelle : les partenaires sociaux, entendez le MEEDEF et les syndicats de salariés seraient sur le point de s'entendre afin de desserrer les cordons de la bourse des retraites complémentaires AGIRC-ARRCO qui, comme chacun a pû le constater, ont été maintenus fermement... fermés !

Depuis 2005, en effet, existe une formule de calcul des augmentations des pensions complémentaires (cadres et non-cadres) basée sur l'augmentation moyenne des salaires minorée de 1,16 point. Cette formule élaborée par le patronat et 4 des 5 organisations syndicales représentatives des salariés avec l'opposition résolue de la CGT, a abouti à ce que durant 4 ans nos pensions complémentaires n'ont subi aucune augmentation alors que l'inflation continuait à faire son œuvre. Au mois de novembre, la formule de calcul nous a octroyé une petite hausse de 0,6 % alors que l'inflation venait d'évoluer de 1,8 %.

Les comptes de l'institution sont au beau fixe, ça nous aurait étonné du contraire : à force de pressurer le fruit, le jus en sort en meilleure abondance ! Si bien qu'une nouvelle formule, semble-t-il plus avantageuse, serait en voie d'être retenue, peut-être histoire de calmer les esprits en cette période troublée par les « gilets jaunes ».

Proposition du MEEDEF dans laquelle se sont engouffrer les 4 syndicats de salariés déjà cités : revaloriser les pensions en fonction de l'inflation. Cela paraît plus juste, sauf que les prévisions étant ce qu'elles sont et la réalité toute autre, les calculs de « l'Express » ne peuvent être que très aléatoires d'autant plus que nous ne sommes pas à l'abri de l'éclatement de la bulle financière à l'image de 2008. Ainsi, pour ne citer qu'un exemple qui éclaire sur la volatilité des prévisions, celles de la Banque de France en novembre 2018 concernant l'inflation de 2019 se situaient à 1,8 %. Le même organisme, 4 mois après, révisait ses paramètres pour 2019 à 1,3 %. Les prévisionnistes ne sont pas à la fête et nos espoirs de voir nos retraites s'améliorer après les années de vaches maigres subies demeurent ténus...

Le «vilain petit canard», toujours le même, la CGT pour ne pas la nommer, reste ferme sur ses positions qui milite pour une révision basée sur l'augmentation moyenne des salaires. Ainsi, si l'on considère les prévisions officielles, l'augmentation préconisée pour 2019 serait de 2,2 % alors que la formule jusqu'à ce jour retenue accorderait aux retraités une hausse de 1,04 % et que la nouvelle formule tablerait sur un coup de pouce de 1,30 %.

Vous me direz que toute bonne nouvelle est bonne à prendre. Un bémol tout de même : il serait prévu que la nouvelle formule s'appliquerait jusqu'en 2023 et en cas de conjoncture devenue défavorable, on en reviendrait à l'ancienne formule !
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum