Redouan Khedid : éclectisme et passion Dscn0421
Latifa En-Nibrass :
voyages en clair-obcur


Institut français El Jadida



[/url]
26/11 - Théâtre :
L'armoire
19 heures
à l'ENCG
Rue de Fès


Institut français El Jadida
ENCG

Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Redouan Khedid : éclectisme et passion Maryes10
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

    Redouan Khedid : éclectisme et passion 35546711



    Redouan Khedid : éclectisme et passion Logo_m10



    Partagez
    Aller en bas
    alain
    alain
    Messages : 5283
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)

    Redouan Khedid : éclectisme et passion Empty Redouan Khedid : éclectisme et passion

    le Sam 05 Oct 2019, 10:23
    Redouan Khedid : éclectisme et passion

     




    Redouan Khedid : éclectisme et passion Dscn0412

    Redouan Khedid : éclectisme et passion

    C'est en habitué de l'Institut français d'El Jadida que Redouan Khedid a honoré l'invitation à la rencontre qui s'est déroulée à la médiathèque Driss-Chraïbi ce vendredi 04 octobre : on se souvient notamment de sa participation à l'Université populaire du patrimoine pour une conférence sur le thème « Qu'est-ce qu'un musée ? » le 22 octobre 2014 et de son exposition de peinture du 12
    au 30 juin 2015 « l'être et l'éphémère ».

    Redouan Khedid possède plusieurs cordes à son arc : anthropologue, muséologue -il fut conservateur des musées de Marakech et Safi- artiste peintre, poète mais aussi chercheur ce qui l'amène à l'écriture. L'homme est chaleureux et, visiblement, passionné par la transmission de son savoir. Même s'il manie parfaitement la langue française, ses écrits sont en arabe.

    Aussi, on pouvait légitimement se demander : qu'est-ce qui fait qu'un établissement dont la vocation première est le rayonnement du français, puisse inviter un auteur, certes francophone, pour parler d'un ouvrage en langue arabe qui, au demeurant, nous semble digne du plus grand intérêt ? C'est, à notre connaissance, la première expérience en ce sens. Mais, ne faut-il pas voir derrière cette nouveauté, la volonté louable de l'institution de favoriser la rencontre des cultures ?




    La majorité de l'échange s'est donc faite en langue arabe et le rédacteur regretta sa méconnaissance en la matière. Malgré l'effort manifestement déployé par Saïd Loukili afin que le seul auditeur « franco-français » ne soit pas trop largué, celui-ci avoue n'avoir pas tout saisi des propos des un et des autres.

    Bon, arrête de faire la mauvaise tête et raconte ce que tu as saisi de l'échange entre l'auteur de « Musées et idées de la Renaissance » Redouan Khedid, Saïd Loukili et le professeur d'université Ahmed Mekkaoui.

    L'auteur, à travers les récits de voyageurs des XVII, XVIII et XIXème siècle, perçoit la réalité de la muséologie marocaine que l'on pouvait concevoir jusqu'alors comme un apport du colonialisme servant sa domination notamment durant la période du protectorat. Le musée était perçu comme apport de la « civilisation » de l'autre dont le but était une apologie de sa force et de sa beauté, sous couvert d'idolâtrie.

    La réalité des récits de voyageurs montre que l'Orient n'était pas insensible à la beauté des musées et à leur apport civilisationnel...

    Tout cela renvoie également à l'autre écrit de Redouan Khedid « Qu'est-ce qu'un musée ? » et à sa conférence éponyme donnée en 2014 à El Jadida...

    Redouan Khedid : éclectisme et passion Dscn0413
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum