Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Il nous avait fait tellement rêver... Maryes10
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"

    Il nous avait fait tellement rêver... 35546711



    Il nous avait fait tellement rêver... Logo_m10



    Partagez
    alain
    alain
    Messages : 5410
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 72
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    14112019
    Il nous avait fait tellement rêver...


    Il nous avait fait tellement rêver... Puy_de10


    C'est une belle page du sport français qui se tourne. Raymond Poulidor, subitement, a tiré sa révérence. 

    On se souvient de son duel avec un autre grand du cyclisme français. La France était divisée en deux camps qui s'affrontaient sur les routes du Tour : les "anquetilistes" et les "poulidoristes". Un duel qui a tourné le plus souvent à l'avantage des premiers. Mais le panache que mettait Raymond Poulidor dans l'animation  de la course, jamais ne s'avouant battu, l'avait rendu tellement populaire... A l'image de la France de l'époque où le travail et la générosité dans l'effort ou dans les relations humaines étaient une constante du "vivre ensemble", Raymond Poulidor était un généreux issu de la France profonde.

    On se souviendra de son duel épique avec son grand rival Jacques Anquetil dans la montée du Puy de Dôme, leur "mano à mano" , puis l'éclair qui surgit, un Raymond Poulidor qui laisse lâche le maillot jaune et court vers la victoire... Mais, pour une poignée de secondes, Raymond ne gagnera pas le Tour 1964. 

    Malgré un superbe palmarès, il ne gagnera jamais le Tour de France et ne portera d'ailleurs jamais le maillot jaune durant sa longue carrière. Chapeau bas, Monsieur Poulidor, vous qui à 40 berges avait terminé votre dernier tour à la troisième place... l'éternel second...
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum