Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    Aller en bas
    avatar
    Messages : 4655
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur

    04 décembre 2012 - Rencontre avec Reda Allali

    le Jeu 08 Nov 2012, 22:14
    04 décembre 2012
    à 19 heures
    à l'Institut Français


    Rencontre avec Réda ALLALI
    animée par Abdelali Errehouni



    Réda ALLALI est le "père" de Zakarias Boualem, à qui il a donné vie à travers sa plume et ses chroniques pointues. Aujourd'hui, il signe et nous présente son livre "Zakarias Boualem", une sélection d'une centaine de chroniques hebdomadaires parmi plus de 400 parues dans l'hebdomadaire "Tel Quel" depuis 2004.L'ouvrage de la jeune maison d'édition, Casa Express Editions, a été réalisé avec l'appui de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.

    Insolent et caustique jusqu'au bout des rimes, Réda ALLALI exerce aussi ses talents en tant qu'animateur de l'émission musicale Spoutnik, diffusée sur Radio Atlantic.

    Enfin, il est également chanteur, guitariste et fondateur du groupe marocain "Hoba Hoba Spirit". Il est devenu le porte parole d'une musique marocaine jeune, savoureuse et engagée ; la vedette des jeunes et des protestataires, moyennant humour, dérision et cynisme. Réda ALLALI, qui évoque dans ses textes les maux du pays, espère que son groupe pourra oeuvrer à un changement positif des mentalités au Maroc. Ainsi, il estime que le peuple marocain "confond toujours modernité et technologie", ignorant la véritable problématique qui se pose à lui : celle du vivre ensemble. "Au Maroc, il y a deux problème : nous ne savons ni qui nous sommes, ni où nous allons".[i]

    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum