Retraités français et européens expatriés à El Jadida Maroc
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



08/07 au 11/07 - Festival
"Sete Sois Sete Luas"


Institut français d'El Jadida

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Ephéméride
le dicton du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Derniers sujets
conversion euro/dirham
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Info. TV5 Monde
Mots-clés les plus tagués
1#impot
2#assurancemaladie
3#cnss
4#véhicule
5#impotsurlerevenu
6#permisdeconduire
7#protectionsociale
8#santé
9#plusvalue
El Jadida : la cité portugaise

11 résultats trouvés pour santé

AuteurMessage
Sujet: Santé - CASABLANCA: LE VRAI SERMENT D'HIPPOCRATE À CHEIKH KHALIFA
alain

Réponses: 0
Vues: 513

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: Santé - CASABLANCA: LE VRAI SERMENT D'HIPPOCRATE À CHEIKH KHALIFA    Dim 18 Oct 2015, 12:59
CASABLANCA: LE VRAI SERMENT D'HIPPOCRATE À CHEIKH KHALIFA


AUCUNE AVANCE, NI «CHÈQUE DE GARANTIE» EXIGÉS AVANT D’ÊTRE PRIS EN CHARGE
DU «RAMÉDISTE» AU VIP, ON SOIGNE D’ABORD, LE RESTE APRÈS
UNE APPROCHE CLIENT, DE L’ARRIVÉE À LA SORTIE DU PATIENT
         

l'Economiste (16/10/2015) a écrit:
Ce qui frappe d’emblée, en plus de l’impressionnant bâtiment de cet hôpital, c’est l’approche client dans les services, à l’entrée comme à la sortie, l’organisation des flux est impeccable. Vous ne perdez pas une minute. Une entrée réservée aux véhicules privés et aux patients, une autre aux sorties.


Avec parking visiteurs aussi grand qu’un stade de football. A l’accueil, beaucoup d’humanité: le personnel bien formé, renseigne et oriente le public avec des mots simples. Rien à voir avec cette indifférence que l’on rencontre parfois dans les cliniques et les hôpitaux.

Les patients qui arrivent sur rendez-vous pour une consultation, ou pour un document d’assurance maladie, sont tout de suite pris en charge. Les rendez-vous peuvent être pris par téléphone, mail, par internet (www.fckm.ma) ou sur place. «Les patients qui passent sont souvent pris en charge immédiatement», assure M’hamed Harif, DG de l’hôpital. Ceci, à longueur de journée, de 7 heures du matin jusqu’à 20 h. Au service des urgences, c’est vraiment les urgences. Le malade est immédiatement pris en charge excepté les cas pour lesquels il manque de dossiers et de suivi spécialisés, regrette le directeur de l’hôpital Cheikh Khalifa ibn Zaid.

Fait rarissime dans ce milieu, l’établissement n’exige ni avance, ni chèque certifié (de garantie) ou de prise en charge même pour des opérations dites «compliquées» et donc, coûteuses. Une pratique pourtant très courante dans les cliniques privées. Certaines vont parfois jusqu’à exiger à une heure tardive de l’espèce ou un chèque certifié.

L’hôpital Cheikh ibn Zaid reçoit tous les bénéficiaires d’une couverture médicale (assurance maladie groupes privés, Amo, Cnops, Cmim…). Et bien évidement, selon le tiers-payant. La tarification est alignée sur le marché avec un plus qualitatif en ce qui concerne les prestations.

Même les détenteurs d’une carte Ramed pourront y accéder (pour les cas graves ou dont les soins ne sont pas disponibles dans les hôpitaux publics), à condition qu’ils soient envoyés par le dispensaire du quartier. Mieux, les responsables de l’hôpital planchent déjà sur une nouvelle organisation dédiée aux ramédistes. Ils prévoient de mettre en place un programme de collecte de fonds, via la mise à contribution des ONG. De quoi mettre à rude épreuve aussi bien les cliniques privées que les établissements publics. Cheikh ibn Zaid dispose en effet, de l’une des plus importantes capacités et offre de soins privée à Casablanca, et peut-être au Maroc: 205 lits toutes spécialités confondues, 150 médecins dont 50 permanents et une centaine de vacataires, 740 collaborateurs, 46 salles de consultations et 85 d’explorations et de traitement …Casablanca: Le vrai serment d'Hippocrate à Cheikh Khalifa
Le complexe hospitalier s’articule autour de sept pôles: l’oncologie-l’hématologie, la chirurgie, la cardiologie, les urgences-réanimation, la médecine  et le pôle mère-enfant. S’y ajoutent des services de brûlés au 3ème degré, le premier du genre au Maroc. Sans oublier le centre dentaire «qui connaît le plus de succès car il reste ouvert tard dans la nuit», insiste un responsable. Les urgences tournent également 24/24 heures et 7 jours sur 7. Autres points forts: 8 salles d’opération aux normes européennes, 4 unités de réanimation, six ambulances, deux unités d’interventions rapides ainsi qu’une plateforme pour l’atterrissage des hélicoptères. Même l’impressionnant hôpital Cheikh Zayed de Rabat, ouvert il y a 25 ans n’aurait pas encore atteint ces standards.


L’établissement réserve un cadre dédié aux  patients VIP bâti sur une personnalisation du service. «Accueil en 4 langues, voiturier, conciergerie sont proposés à cette catégorie de clientèle», précise le directeur. Avec à la clé un personnel d’hôtellerie affecté à ces services spéciaux. Et ce n’est pas tout. Les VIP, accueillis dans des chambres suréquipées (room services, smart TV, wifi, jeux vidéo, presse…), auront aussi droit à des services supplémentaires en option (réservation de vols, limousine…). Des hôtesses d’accueil, dont l’uniforme rappelle celui de la compagnie Emirates, orientent les patients dans le labyrinthe de cet hôpital high-tech. De même, des cuisines variées (méditerranéenne, marocaine, européenne ou africaine) seront proposées.


Pour le DG de l’hôpital, l’ambition est d’initier le tourisme médical. Un objectif qui cible en priorité la clientèle africaine. L’hôpital compte réserver 10% de sa capacité litière aux ressortissants subsahariens qui se dirigent habituellement vers l’Europe et les Etats-Unis. Les responsables sont d’autant plus renforcés dans ce projet que le Maroc, à travers l’hôpital Khalifa ibn Zaid, se distingue pas ses coûts fort compétitifs. Selon le professeur Harif qui cite des organismes spécialisés dans le rapatriement sanitaire, l’offre marocaine est de moitié moins cher que la France, l’Espagne et l’Italie.Casablanca: Le vrai serment d'Hippocrate à Cheikh Khalifa.

La panoplie des spécialités et services proposés placent cet hôpital privé en tête des établissements de santé en Afrique. Oncologie, cardiologie, traumatologie, gynécologie obstétrique, chirurgie plastique, radiologie, dermatologie, médecine nucléaire, palliative … la grande majorité des spécialités est représentée. «Avant de mettre en place ces services, nous avons étudié les maladies les plus fréquentes chez les Marocains actuellement et dans le futur», soutient le DG de l’établissement.

Outre ces services, un centre Check-up propose des bilans de santé adaptés à l’âge, l’hérédité, le mode de vie et le suivi médical du patient. Les bilans de santé sont organisés de façon à être complétés rapidement (entre 2 et 6 heures).



Il sera même possible pour des visiteurs internationaux de procéder à leur bilan santé lors d’une courte escale casablancaise sur leur chemin Afrique-Europe via le hub aéroportuaire Mohammed V. Pour le moment, des opérations chirurgicales à cœur ouvert ont déjà été réalisées. Et la radiologie interventionnelle, sans chirurgie est également opérationnelle.
                                                           

■ Montage normal, gouvernance «spéciale»
D’un coût de 1,6 milliard de DH (investissement)

Casablanca: Le vrai serment d'Hippocrate à Cheikh Khalifal’établissement de soins jouit d’un statut et d’un mode de gouvernance spécial. L’hôpital Cheikh Khalifa ibn Zaid, bâti sur un terrain mis à disposition par l’Etat, est géré par la fondation éponyme à la manière d’une clinique privée. Seule différence, «l’établissement est à but non lucratif», tient à souligner son DG M’hamed Harif. En effet, les bénéfices réalisés seront réinvestis dans des extensions, de nouvelles structures et des équipements. Les recettes de l’hôpital serviront aussi à la construction d’autres établissements, dont notamment l’université de la santé, l’hôpital Mohammed VI à Bouskoura.  La nouvelle structure hospitalière devra atteindre, selon son management, son équilibre financier d’ici  deux ans au plus tard. L’hôpital ainsi que la fondation ont pour objet d’assurer les soins, la formation et la recherche.

■ Centre de la douleur


La douleur est la principale cause de consultation. «Mais lorsque la souffrance devient endémique pour certains patients atteints de cancer en phase finale, il faut une prise en charge», soutient M’hamed Harif DG de l’hôpital Cheikh Khalifa ibn Zaid. D’où la mise en place du centre de la douleur. Ce dernier a une triple mission de soins, d’enseignement et de recherche. Il assure des consultations externes et au besoin une hospitalisation pour les patients adultes et enfants souffrant de tous types de douleurs aigues et/ou chroniques bénignes ou malignes.
Le centre assure également une prise en charge pour les patients nécessitant des soins palliatifs pour toute pathologie incurable (cancer, maladies neuro-dégénératives, pathologies cardio-vasculaires, pulmonaires, rénales…).
A.G .



#santé #hôpital
Sujet: Mutuelle complémentaire à la CNSS : comment se faire rembourser
alain

Réponses: 0
Vues: 977

Rechercher dans: 4.4.4 - mutuelle complémentaire santé   Sujet: Mutuelle complémentaire à la CNSS : comment se faire rembourser    Lun 27 Juil 2015, 14:56
Mutuelle complémentaire à la CNSS : comment se faire rembourser


Procédure de remboursement par AGIR Santé 


- Soins en France
. soins pris en charge par la CNAREFE (sécurité sociale française) : décomptes originaux
. soins non pris en charge par la CNAREFE mais assurés par la mutuelle : factures originales des prestataires


- Soins au Maroc
. soins pris en charge par la CNSS : décomptes originaux
. soins non pris en charge par la CNSS mais assurés par la mutuelle : factures originales des prestataires


Ces documents sont à adresser à :
AGIR SANTE
98 Route de la Reine
92100 Boulogne Billancourt
France

Pour des remboursements urgents, il est possible d'adresser ces mêmes documents par e-mail à l'adresse suivante :

p.lehmann@agir-sante.com


mais cela ne dispense pas, dans le même temps, de l'envoi postal des originaux.


Il conviendra de rappeler le numéro d'inscription à la mutuelle, numéro que vous avez reçu lors de votre inscription définitive et qui figure sur votre carte d'adhérent.


Eventuellement, vous pouvez transmettre vos demandes de remboursement au Maroc à l'adresse suivante :

Capitone Gestion Internationale
Res. Kasbah 1
Rue Capitaine Arrigui
40010 Marrakech – Maroc
T: +212 (0)611 31 49 49





#protectionsociale #sante #complémentairesante
Sujet: Assurance complémentaire à la CNSS de Capitone : Tableau d'aide à la décision
alain

Réponses: 0
Vues: 1848

Rechercher dans: 4.4.4 - mutuelle complémentaire santé   Sujet: Assurance complémentaire à la CNSS de Capitone : Tableau d'aide à la décision    Sam 06 Juin 2015, 10:38
Assurance complémentaire à la CNSS de Capitone
Tableau d'aide à la décision


La réunion du 03 juin 2015 à l'hôtel "Art Suite", a permis aux participants de prendre connaissance des différentes garanties offertes par les 4 formules proposées.


Il nous a paru intéressant, afin de "fixer les esprits" et d'offrir une aide à la décision à chacun de nos lecteurs, de présenter dans un tableau les différents actes et prestations les plus courants afin de déterminer les tarifs de référence appliqués par la CNSS pour le remboursement, de faire le calcul du remboursement par la CNSS et par Capitone, et ainsi déterminer quel est la tarif maximum que l'on peut accepter (dépassements d'honoraires) pour les actes et prestations et  un remboursement à 100 %.


Nous nous sommes limités aux actes et prestations les plus courants, laissant notamment de côté les frais de séjour en hospitalisation (remboursé quoiqu'il advienne et avec accord de IAM, l'un des opérateurs aux contrats, à 100 %).


Pour les remboursements "au forfait", exprimés dans les contrats en euros, nous avons effectué la conversion en appliquant un taux de change 10,70 dirams pour un euro (au moment de la rédaction de cette contribution, le taux de change est de 10,80 dirhams pour un euro).


Nous avons laissé de côté, tout le volet remboursement des soins en France, estimant, peut-être à tort, que nous sommes plus familiarisés avec le système de soins dans notre pays d'origine...


Pour accéder au tableau, il conviendra de cliquer sur le lien suivant :
Tableau d'aide décisionnel au choix d'un contrat Capitone


La décision prise, on peut s'inscrire à partir du site de Capitone (voir notre contribution [b][i]calculer son assurance complémentaire santé avec Capitone) qui permet le renvoi d'un dossier pré-rempli ou bien remplir directement le dossier que l'on trouvera en pièce jointe.[/i][/b]

#sante #complementairesante
Sujet: SAMU : bilan positif pour le 2222
alain

Réponses: 0
Vues: 1018

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: SAMU : bilan positif pour le 2222    Mer 12 Mar 2014, 16:45
SAMU : bilan positif pour le 2222


Nous avions salué le démarrage le 1er novembre 2013 du Service d'Assistance Médicale d'Urgence d'El Jadida qui, entièrement gratuit, repose sur un Partenariat Public Privé et constitue une première au Maroc.

Le 19 janvier dernier, notre ami, Jean-Claude Baudais relatait ici même l'expérience vécu par un de nos concitoyens victimes d'un malaise et il concluait à l'efficacité de ce nouveau dispositif qui assure la permanence médicale pour quelques 600 000 habitants du secteur.

La société ISAAF qui est chargé de la gestion de ce SAMU nouveau genre tirait récemment un premier bilan au bout de seulement 4 mois d'activité.

4 mois durant lequel ce service a réalisé plus de 1 200 interventions. Un premier bilan encourageant...

Si le service est entièrement gratuit, il est bien évident que son financement représente une lourde charge pour les contributeurs. 66 millions de dihrams seront nécessaires durant les 3 premières années d'activité soit annuellement 22 millions répartis pour 1/3 à la charge de la Province d'El Jadida, 1/3 financé sur le budget du Ministère de la Santé et le dernier tiers par les groupes OCP et JLEC (Jorf Lasfar Energy).

Pour déployer cet outil infiniment utile, il a fallu mettre en place :
- un service d'assistance médicale par téléphone
- un service d'intervention et de réanimation par ambulance
ce qui suppose une logistique incluant, outre le matériel médical (5 ambulances notamment), un personnel qualifié (20 médecins urgentistes, 28 infirmiers, 21 ambulanciers...). Tout ce dispositif est déployé sur les communes d'El Jadida, Bir Jdid, Ouled Frej, Sidi Smaïl et Ouled Ghanen. Il est au service de la population 7 jours/7 et 24 heures/24. Les interventions durent en moyenne 30 minutes.

Pour ISAAF comme pour les autorités publiques, l'expérience jdidie qui constituait un test, est positive et permettra de tirer des conclusions pour multiplier le dispositif sur tout le territoire marocain.
Sujet: Un SAMU à El Jadida
alain

Réponses: 1
Vues: 795

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: SAMU : appel au 2222    Mer 25 Déc 2013, 14:50
Numéro d'appel : 2222


Nous avons parlé de la convention signée le 21 mai 2013 au Ministère de la Santé, convention visant à mettre à la disposition du "grand El Jadida" (soit 27 communes) un service d'assistance médicale d'urgence (SAMU). Celui-ci est désormais opérationnel, géré par ISAAF Assistance et fruit d'un partenariat public-privé.

Son objectif vise la prise en charge pré-hospitalière des patients et de réduire les cas de décès des victimes d'accidents ou de maladies graves avant leur arrivée aux services des urgences hospitalières. Il rayonne sur toute la province soit une population de quelques 635 000 habitants et est organisé en une plateforme d'assistance et de régulation médicale constituée de 5 bases médicales : El Jadida (base centrale), Sidi Smaïl, Ouled Frej, Bir Jdid et Ouled Ghanem).

Pour faire appel au SAMU, il convient de faire le n° de téléphone suiovant : 2222

Sujet: Montée en charge du nouvel hôpital
alain

Réponses: 0
Vues: 1110

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: Montée en charge du nouvel hôpital    Jeu 19 Déc 2013, 13:06
Montée en charge du nouvel hôpital


Mercredi 18 décembre, l'hôpital Mohamed V a déménagé pratiquement le totalité de ses malades. Ils ont été transférés au nouvel hôpital. Demeurent seuls dans les anciens locaux, les structures de dialyse et de psychiatrie.


#santé #hôpital
Sujet: Un CHU à El Jadida ? Pourquoi pas !
alain

Réponses: 0
Vues: 1194

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: Un CHU à El Jadida ? Pourquoi pas !    Lun 07 Oct 2013, 10:43
Un CHU à El Jadida ? Pourquoi pas !
Un article du "Courrier Régional" émet une idée qui nous paraît judicieuse. Après avoir été le parent pauvre quant aux services publics de santé, El Jadida, dont la dynamique et la croissance économiques entraînent un accroissement significatif de population,  s'est doté d'un nouvel hôpital, "le plus grand d'Afrique du Nord" se complaît-on à nous indiquer avec une petite pointe de fierté bien naturelle.
Aujourd'hui, l'offre publique en matière de santé se résume ainsi :
- 445 lits dont 180 en chirurgie, 120 pour le pôle "mère-enfant" et 145 pour les autres services
- un plateau technique de 7 unités de radiologie, 6 laboratoires, 8 blocs opératoires, 4 unités d'accouchement ;
tout cela au service d'une population de près de un million d'habitants.
L'article du "Courrier Régional" émet une crainte : face à toutes ces installations modernes, un manque de praticiens. C'est pourquoi il émet l'idée de constituer au nouvel hôpital une cellule CHU rattachée à Casablanca qui regorge de jeunes praticiens hospitaliers "ne demandant qu'à exprimer leur savoir et leurs compétence."
Mais pour cela, il convient de ne pas rester les bras croisés. Reste donc à convaincre les décideurs et pour cela, impliquer les élus locaux et faire jouer le lobbying associatif. Cette idée nous paraissant des plus conforme aux besoins de tous les jdidis, c'est bien volontiers que nous la relayons.
Sujet: 05 août : Début de mise en service du nouvel hôpital
alain

Réponses: 0
Vues: 833

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: 05 août : Début de mise en service du nouvel hôpital    Mer 07 Aoû 2013, 14:39
05 août 2013 : Début de mise en service du nouvel hôpital 





                                                                                   Par un communiqué officiel de la Direction de l'hôpital Mohamed V, nous apprenons la mise en service progressif du nouvel hôpital provincial. A compter du 05 août 2013, les consultations spécialisées sont en effet transférées dans le nouvel établissement. Une bonne nouvelle pour l'ensemble des jdidis...


#santé #hôpital
Sujet: une association pour les diabétiques
alain

Réponses: 2
Vues: 583

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: une association pour les diabétiques    Lun 10 Juin 2013, 20:22
une association pour les diabétiques


Pour les retraités qui s'inquiètent de leur taux de glycémie et de la possible apparition d'un diabète, il existe à El Jadida une association qui peut vous informer régulièrement et immédiatement sur votre état grâce à une piqûre au bout du doigt.

Venir à jeun. Il vous en coûtera 10 dirhams. (Possibilité d'acheter le matériel de contrôle pour 200 dirhams)
Association marocaine de lutte contre le diabète d'El Jadida
22, avenue Ibn Khaldoun (face à l'hôtel Art et suites)
tél. 0523351716 - GSM 0666234075



#santé #diabète 
Sujet: le nouvel hôpital en service dès juin 2013
alain

Réponses: 0
Vues: 615

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: le nouvel hôpital en service dès juin 2013    Sam 25 Mai 2013, 12:49
le nouvel hôpital en service dès juin 2013



Monsieur Houssein El Ouardi,
   Ministre de la santé


C'est en tout cas, ce qu'a affirmé le ministre de la santé, Monsieur Houssein El OUARDI, en visite à El Jadida le 21 mai 2013, venu s'enquérir de l'état d'avancement des travaux et signer la convention de mise en place du nouveau SAMU.

Tout semble enfin se précipiter. Le ministre a indiqué que les travaux et les équipements du centre hospitalier étaient réalisés à 95 %. Rappelons que cet établissement, très attendu de la population, vu l'état de délabrement de l'hôpital Mohamed V, comptera 500 lits, ce que le ministre a confirmé.

Sujet: Un SAMU à El Jadida
alain

Réponses: 1
Vues: 795

Rechercher dans: 5.5 - les services de santé   Sujet: Un SAMU à El Jadida    Sam 25 Mai 2013, 10:10
La province d’El Jadida se dotera d’un nouveau service d’Assistance médicale d’urgence (SAMU)


Citation :
Le ministère de la santé a ainsi procédé, mardi 21 mai, à la signature d’une convention de partenariat relative à la mise en place de ce nouveau SAMU.

Ce projet d’un coût global de 69 millions DH couvrira vingt-sept  communes au niveau du territoire de la province d’El Jadida.

L’objectif  étant d’améliorer la prise en charge pré-hospitalière des patients et de réduire les cas de décès des victimes d’accidents, ou de maladies graves avant leur arrivée aux services des Urgences.

Il est ainsi question de baisser  les décès des femmes enceintes à domicile ou au cours de leur trajet vers les maisons d’accouchement ou les hôpitaux.

La province d’El Jadida se dotera d’un nouveau service d’Assistance médicale d’urgence (SAMU).

Le ministère de la santé a ainsi procédé, mardi 21 mai, à la signature d’une convention de partenariat relative à la mise en place de ce nouveau SAMU.

Ce projet d’un coût global de 69 millions DH couvrira vingt-sept  communes au niveau du territoire de la province d’El Jadida.

L’objectif  étant d’améliorer la prise en charge pré-hospitalière des patients et de réduire les cas de décès des victimes d’accidents, ou de maladies graves avant leur arrivée aux services des Urgences.

Il est ainsi question de baisser  les décès des femmes enceintes à domicile ou au cours de leur trajet vers les maisons d’accouchement ou les hôpitaux.
Le : 2013-05-24 N° : 2937 "Aujourd'hui le Maroc"


#santé #urgence #SAMU
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: