02/11 au 30/11 - Exposition :
Antoine de Saint Exupéry
"La Terre en héritage, sauver la planète
du Petit Prince"

Centre culturel Abdellah-Laroui à Azemmour

Institut français El Jadida

Octobre 2018

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/10/2017
    Voir le profil de l'utilisateur
    13072018
    Patates douces, avocats : origine contrôlée ?


    Le sénat Irlandais a voté Mercredi 11 Juillet l’interdiction des biens et services provenant des colonies à travers le monde dont les territoires palestiniens. C’est une proposition de loi qui veut rendre possible de poursuites toute importation en provenance des implantations. Israël a réagi en condamnant ce vote qui vient en soutien "d’une initiative de boycott d’Israël populiste, dangereuse et extrémiste".
    Le porte parole du ministère des affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, a affirmé que le vote aurait un impact négatif sur le processus diplomatique au Proche Orient. De quel processus diplomatique parle-t-il, de celui vanté par le même qui a autorisé a désigner Jérusalem comme capitale d’Israël contre une grande majorité de pays membre de l’ONU ? Sur les 193 pays membres de l'organisation internationale, 128 ont voté pour cette résolution et neuf contre. 35 pays avaient décidé de s'abstenir.
    Mr Trump d’ailleurs, avait promis de regarder de près les pays qui s’opposeraient à ce "déni de démocratie" en les menaçant de représailles financières. Un haut responsable palestinien, Saëb Erekat, a quant à lui, salué ce vote "historique et courageux" qui "envoie un message clair à la communauté Internationale et en particulier au reste de l’Union Européenne : Parler d’une solution à deux Etats n’est pas suffisant sans mesures concrètes".

    caricature : JERC& AKAKU
    Ceux qui commercent avec les colonies Israéliennes sont complices du déni du droit palestinien à l’auto-détermination. Il est à noter que la Ligue arabe unie a également salué ce projet de loi. Le projet de loi doit maintenant être examiné par un comité parlementaire, avant d’être éventuellement présenté aux députés irlandais.
    S'il est adopté, l'Irlande serait le premier pays de l'Union européenne à bannir le commerce en provenance des colonies. Rappelons qu'actuellement l'UE autorise simplement les états membres à identifier les produits provenant des colonies.
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum