Gilets jaunes :
Violences et mutilations


De véritables blessures de guerre

Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"








    Flux RSS

    MSN 

    Partagez
    avatar
    Messages : 4731
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 71
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)
    Voir le profil de l'utilisateur
    12112018
    On n'arrête décidément pas le progrès : 
    Un salon de l'évasion fiscale à Cannes !





    Hier, a couru sur toutes les chaines de télé la même information : Bercy a enfin décidé de traquer les planqués fiscaux. Une armada de contrôleurs va débusquer à travers les réseaux sociaux tous ces fraudeurs du fisc ! On n'arrête décidément pas le progrès... A partir du 1er janvier 2019, si vous avez à "planquer du pognon" dans quelques paradis fiscaux, chut, n'en dites rien sur votre page Facebook : le fisc veille ! Comme si l'évasion fiscale se claironnait sur tous les toits... On peut raisonnablement penser que les "majors" de l'économie, les multinationales, les Google, Facebook... enfin, ce que l'on nomme les "GAFA", ne communiquent pas sur les réseaux sociaux ce genre de de manoeuvres les concernant. 

    Au même moment pourtant, une information passée presque inaperçue si ce n'était un reportage du journal "l'Humanité", se tenait à Cannes, dans un grand hôtel, l'hôtel Martinez, un salon des évadés fiscaux  dénommé plus discrètement "salon international de l'émigration et de la propriété de luxe".

    Pour avoir accès au salon, il fallait "montrer patte blanche" en payant un droit d'entée de 1 000 euros. Petits fours, champagne... Le journaliste décrit l'ambiance : 30 "exposants" recevant et se disputant l'attention de millionnaires ou de leurs représentants avocats  venus découvrir le meilleur paradis leur permettant de mettre à l'abri leur fortune. Pour cela, chacun rivalise d'audace et l'on apprend que certains pays membres de l'UE offrent, moyennant versement d'un droit en monnaie "sonnante et trébuchante", des permis de séjour et l'acquisition de villas somptueuses. Chypre, Malte, les Caraïbes ont le vent en poupe... chacun bradant leur nationalité et leur fiscalité.

    Alertés par ATTAC et le PCF, quelques manifestants à l'entrée du salon troublent quelque peu la quiétude de ces trois journées si bien que le maire (LR) fit mine de découvrir ce salon qu'il jugea "consternant et provocateur", le fit retirer de l'agenda web de la ville (!) et invita les organisateurs à aller voir ailleurs pour l'organisation des prochains salons... 

    On comprend mieux les contorsions gouvernementales tendant à jeter l'opprobre sur les expatriés que nous sommes et nous désignant comme des fraudeurs fiscaux, détournant ainsi l'attention des 60 milliards d'euros détournées  "légalement" chaque année du budget de l'Etat par les multinationales. 
    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum