02/11 au 30/11 - Exposition :
Antoine de Saint Exupéry
"La Terre en héritage, sauver la planète
du Petit Prince"

Centre culturel Abdellah-Laroui à Azemmour

Institut français El Jadida

Novembre 2018

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"









    Partagez
    avatar
    Messages : 90
    Date d'inscription : 01/10/2017
    Voir le profil de l'utilisateur
    23062018
    La Francophonie en lettres de sang ? 


    Le 11 et 12 Octobre prochain se tiendra à Erevan en Arménie le 17ème sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie(OIF). A l’ordre du jour de ce sommet entre autre, l’éventuelle reconduction ou non de Madame Michaël Jean actuel secrétaire générale pour un nouveau mandat de 4 ans.

    Nous venons d’apprendre que le président de la République Mr Macron soutiendrait la candidature de la ministre des affaires étrangères du Rwanda Mme Louise Mushikiwabo. Rappelons que la charte de l’Organisation internationale de la Francophonie veille au développement de la démocratie ainsi qu’au respect des Droits de l’Homme et à la promotion culturelle. Au regard de la situation politique du Rwanda la candidature de Mme Louise Mushikiwabo est scandaleuse. En effet, le président de la République du Rwanda, Paul Kagame, en fonction depuis le 24 Mars 2000 se faisant réélire avec plus de 90% des suffrages n’est pas exempt de pratiques iniques infligées à son opposition. Il semble utile de rappeler que le sous comité des Nations Unies pour la prévention de la torture a, quant à lui, suspendu en Octobre dernier sa visite au Rwanda du fait de trop nombreux obstacles dressés par les autorité Rwandaises. Quand à la langue française au Rwanda, il est à noter qu’à partir de 2003, l’anglais devenait la 3ème langue du pays avant de remplacer complètement la langue française dans l’enseignement en 2010. Le Rwanda a intégré en 2009 le Commonwealth. Soulignons aussi que plusieurs rapports des experts de l’ONU (dont le Rapport Mapping) et des ONG internationales ont, en effet,  stigmatisé le rôle que joue le Rwanda dans la déstabilisation de la RDC à travers les assassinats de masse, les viols des femmes, des enfants et des bébés, l’expulsion de plus de 4 millions de Congolais de leurs terres natales, le pillage des ressources du sol et du sous-sol et j’en passe.

    Devant l’ampleur du drame, le Nonce apostolique du Vatican a même qualifié ces crimes qui se commettent à l’Est de la RDC de « génocide ». Des crimes,des massacres que le monde semble  sciemment ignorer.Alors plutôt que d’installer à la tête de l’OIF une femme controversée, représentante d’un gouvernement sanguinaire, cette organisation internationale devrait plutôt rappeler à l’ordre le Rwanda et lui signifier ce que sont les textes fondateurs de L’Organisation Internationale de la Francophonie quant aux droits de l’Homme,la Dignité Humaine et la démocratie.



    Ne pas soutenir cette femme représentante du Rwanda c’est aussi ne pas tacher de sangs,de tortures,d’intolérances l’idéal des fondateurs de cette francophonie et renforcer nos liens fraternels avec ces peuples d’Afrique amoureux de la langue de Molière et du fil émancipateur des Lumières.

    Sources:
    Alliance des Patriotes pour la refondation du Congo.
    La Tribune Rwandaise.
    Assemblée Nationale :Question N°9601 adressée au ministre des affaires étrangères de Mr Jean-Luc Mélenchon(politique extérieure)
    Question publiée au journal officiel le 19/06/2018


    Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Commentaires

    Aucun commentaire.

    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum