Le nouveau Jdidi
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



22/04 - Les nuits du Ramadan

Mamadou Diabaté

22 heures
sur la page Facebook
@Ifeljadida



Institut français El Jadida



Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine Band-p13
06/05 - Les nuits du Ramadan


22 heures
sur la page facebook de l'institut


Institut Français El Jadida



Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine Jupite11
13/05 - Les Nuits du Ramadan

22 heures
sur la page facebook de l'Institut



Institut Français El Jadida

Avril 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
la phrase du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"
Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine 83171311





Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et Cdiscount le 8 ...
Voir le deal

Aller en bas
alain
alain
Messages : 8923
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 73
Localisation : EL JADIDA (Maroc)

Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine Empty Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine

Sam 08 Aoû 2015, 14:37
Wali et gouverneur : quels rôles dans l'administration marocaine


(article paru dans "la vie eco" du 04/02/2014)



la vie eco a écrit:Les walis (et gouverneurs), en leur qualité de représentants de l’Etat et d’interlocuteurs principaux des instances élues qui représentent la population, assurent la tutelle du ministère de l’intérieur sur ces assemblées locales élues. Ils coordonnent également l’action des différents départements ministériels à travers leurs représentations locales. Le wali peut intervenir directement dans le cas extrême pour assurer le fonctionnement des assemblées locales. Nous l’avons vu pendant la crise en 2011 et 2012, à Casablanca comme à Tanger, au moment où les tiraillements politiques ont empêché le vote du budget, il a fallu l’intervention des walis des deux villes pour débloquer la situation. En attendant la charte de déconcentration, à la promulgation de laquelle a appelé le Souverain dans son discours du 11 octobre dernier(11/10/2013), et surtout la mise en œuvre de la régionalisation avancée, les walis (et gouverneurs) se préparent déjà à jouer un nouveau rôle. Sa mission sera certainement appelée à évoluer de simple représentant de l’autorité centrale d’une région, de l’autorité de tutelle dans une commune urbaine à un acteur central du développement local. En d’autres termes, et en vertu du dahir de 1977, il est représentant du Roi. Selon la Constitution, il est le représentant de l’Etat et pour reprendre les termes de la Lettre royale de janvier 2002 et de ses textes d’application, il est le représentant du gouvernement et de chacun des ministres. Il est en outre investi de la fonction d’exécutif de l’assemblée provinciale et du conseil régional. Il exerce, par délégation du ministre de l’Intérieur, la tutelle sur les collectivités locales. Suite à la Lettre royale du 9 janvier 2002, le wali s’est vu conférer des attributions en matière de promotion des investissements.

Il est institué auprès du gouverneur et sous sa présidence, un comité technique préfectoral ou provincial composé du secrétaire général de la préfecture ou province, des chefs de cercle, des chefs des services extérieurs des administrations centrales de l'Etat, des directeurs des établissements publics.

Le gouverneur peut associer aux travaux dudit comité toute personne qualifiée. Le comité se réunit sur convocation du gouverneur et au moins une fois par mois


 
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum