La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. Dscn1415
Bahaa Trabelsi :
le Maroc au coeur


compte-rendu de la rencontre littéraire

Institut français El Jadida
Libairie de Paris



La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. Tzolzo88
26/02 - Cinéma jeunesse :
Cycle "en sortant de l'école"
Théâtre de la cité portugaise
15 heures

Institut français El Jadida




La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. Bonne_11
18/03 - l'heure du conte :
la bonne vieille
Institut français
15 heures


Institut français El Jadida

Février 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829 

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    le dicton du jour
    La recette du jour
    El Jadida : la météo
    Marées à El Jadida
    La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. Maryes10
    Programme TV
    Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
    Votre programme TV avec Télé-Loisirs
    Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"
    La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. 83171311






    Partagez
    Aller en bas
    alain
    alain
    Messages : 5615
    Date d'inscription : 11/04/2011
    Age : 72
    Localisation : EL JADIDA (Maroc)

    La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. Empty La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive.

    le Ven 06 Avr 2012, 20:35
    La réduction d'impôt sur le revenu de 80 % : la fin d'une interprétation restrictive


    L'administration fiscale locale avait une interprétation restrictive et parfois à géométrie variable de l'article 76 du Code Général des Impôts relatif à la détermination de la réduction d'impôts de 80 % attribuée aux pensions de retraite de source étrangère.

    Devant les difficultés liées à une incompréhension des textes par les fonctionnaires chargés de les mettre en application, j'ai, par un courriel du 8 mars 2012, alerté la Direction Générale des Impôts près le Ministère de l'Economie et des Finances. Les divergences portaient principalement sur le refus de prendre en compte les dépenses faites en dirhams sur un compte bancaire convertible ainsi que les dépenses faites en dirhams au moyen d'une carte de crédit étrangère.

    La réponse à ces questions, signée de Monsieur le Directeur Général des Impôts, m'est parvenue par courriel le 06 avril 2012 et est datée du 05 avril 2012. Celle-ci valide le dépliant transmis par les soins de l'Ambassade de France à RABAT ainsi que par les Consulats de France au MAROC. Ces dispositions sont résumées dans l'article ci-dessous intitulé "à propos de la déclaration des revenus 2011 (imposition en 2012)" -à consulter dans les archives- auquel on se référera utilement.

    Contrairement à l'avis de l'administration fiscale locale, tant de fois répété à nos concitoyens français, les dépenses en dirhams sur un compte convertible ainsi que les dépenses en dirhams au moyen d'une carte de crédit étrangère, sont éligibles pour la détermination de la réduction d'impôts de 80 %.

    En conséquence, et afin de faire valoir vos droits, vous trouverez, ci-dessous, en pièce jointe, la réponse qui m'a été faite par Monsieur le Directeur Général des Impôts. Pour ce faire,  vous pourrez consulter  la réponse et éventuellement l'éditer en cliquant sur le lien de la pièce jointe.

    Fichiers joints
    La réduction d'impôts de 80 % : fin d'une interprétation restrictive. Attachment
    pensions de retraite de source -trang-re -ALAIN DEGANS-.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.1 Mo) Téléchargé 170 fois
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum