Le nouveau Jdidi
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



22/04 - Les nuits du Ramadan

Mamadou Diabaté

22 heures
sur la page Facebook
@Ifeljadida



Institut français El Jadida



Elections consulaires Et si nous parlions des vrais sujets, ceux qui préoccupent les expatriés Band-p13
06/05 - Les nuits du Ramadan


22 heures
sur la page facebook de l'institut


Institut Français El Jadida



Elections consulaires Et si nous parlions des vrais sujets, ceux qui préoccupent les expatriés Jupite11
13/05 - Les Nuits du Ramadan

22 heures
sur la page facebook de l'Institut



Institut Français El Jadida

Avril 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

conversion euro/dirham
Petites annonces
la phrase du jour
La recette du jour
El Jadida : la météo
Marées à El Jadida
Elections consulaires Et si nous parlions des vrais sujets, ceux qui préoccupent les expatriés Maryes10
Programme TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
Les sites recommandés par le "Nouveau Jdidi"
Elections consulaires Et si nous parlions des vrais sujets, ceux qui préoccupent les expatriés 83171311





-39%
Le deal à ne pas rater :
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
73 € 120 €
Voir le deal

alain
alain
Messages : 8923
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 73
Localisation : EL JADIDA (Maroc)
07042021
Elections consulaires :
et si nous parlions des vrais sujets,
ceux qui préoccupent les expatriés


par Alain Dégans


Elections consulaires Et si nous parlions des vrais sujets, ceux qui préoccupent les expatriés Tzolz108

Des élections se préparent. Elles concernent les expatriés  et semblent ne pas les préoccuper. Je ne m'avance pas beaucoup en disant que la participation va être une fois de plus, insignifiante. Les élus qui sortiront de ce scrutin du 29 et 30 mai crieront victoire mais ils ne représenteront pratiquement qu'eux mêmes.

Pourtant, ces élections mériteraient un autre sort, ne serait-ce parce que les délégués consulaires élus seront des grands électeurs qui éliront à leur tour les 12 sénateurs représentant les Français de l'étranger. Et là, « c 'est du sérieux ! »

Au travers les informations qui nous parviennent, la propagande qui est déversée, il semble bien que l'enjeu n'est pas le vécu quotidien de ces Français de « seconde zone » mais bien la bataille pour 12 strapontins au Palais du Luxembourg.

Va-t-on parler de la protection sociale des expatriés par exemple ?

Ce n'est pas sûr ou alors on va nous parler du succès de la réforme de la CFE (caisse des Français de l'étranger), une belle réussite menée en dehors des intéressés si bien que celle-ci met davantage à contribution les petites gens et allège les contributions des plus gros.

La réforme de la CFE : l'assurance chasse la solidarité

On vous dira que l'on a simplifié les contributions de chacun en les rendant forfaitaires, ce qui a pour conséquence de créer une injustice dans la mesure où le petit contribue au financement de la CFE proportionnellement plus que le gros, La cotisation prélevée antérieurement à la réforme était un pourcentage des revenus. Or, comme  démontré dans ma contribution Caisse des Français de l'étranger : la réforme de décembre 2018 la cotisation demandée pour un retraité seul est de 119 €/mois ce qui correspond dans l'ancienne formule à une cotisation sur une pension de retraite de 2881 €. En dessous de cette limite, le retraité payant toujours 119 € est donc perdant par rapport à l'ancienne formule.
Cette réforme injuste n'a pas l'air de poser problème aux associations des Français de l'étranger. J'ai assisté à des réunions ou reçu des documents qui montrent que celles-ci en sont satisfaites et lorsque l'on pose le problème, on l'évide rapidement sans susciter le moindre débat sur cette problématique.
 
Ainsi, sans y prêter garde, nous sommes passés d'un régime de solidarité tel que le Conseil national de la résistance l'avait élaboré et qui a donné la Sécurité sociale, à un régime d'assurance où le « chacun pour soi » constitue la base d'un régime libéral : si tu peux, tu cotises et tu es couvert ; si tu ne peux pas, alors tant pis pour toi  !

Notons que nous avons enregistré avec stupéfaction que cette réforme de la CFE a été votée au parlement français à l'unanimité et que, posant la question à chacun des groupes parlementaires de la majorité comme de l'opposition, à l'Assemblée nationale comme au Sénat, aucun des groupes n'a daigné répondre à mes préoccupations ! Pourtant, que je sache pour avoir aidé certains de mes compatriotes à déclarer leurs revenus auprès du fisc marocain, les pensions de retraites des expatriés sont loin de "l'abondance"... 
Il me semble que des solutions simples qui s'inscriraient dans la logique de la sécurité sociale pour tous, existent. J'aurai l'occasion d'en parler.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum